fbpx

Cameroun Actuel

Sérail : Paul Biya est un Guide suprême, le Jésus-Christ des Camerounais affirme un militant RDPC du Sud

Les paroles de ce jour sont inspirées de la bible dans le livre de Mathieu, chapitre 8 du verset 23 à 27.

« Il monta dans la barque, et ses disciples le suivirent. Et voici, il s’éleva sur la mer une si grande tempête que la barque était couverte par les flots. Et lui dormait. Les disciples s’étant approchés le réveillèrent, et dirent : Seigneur sauve nous, nous périssons ! Il leur dit : Pourquoi avez-vous peur ? Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il eut un grand calme. Ces hommes furent saisis d’étonnement : Quel est celui-ci, se disaient-ils, à qui obéissent même les vents et la mer ? »

La parole de Dieu doit nous guider dans tous les aspects de notre vie car l’extrait ci-dessus tiré de la bible, parle Jésus Christ. Dans notre quotidien, il peut aussi s’agir d’un chef de famille, un patron, un Président de la république en un mot  d’un « Guide »

Au Cameroun notre guide suprême c’est Son Excellence Paul BIYA Président de la République, Chef de l’Etat. Il est donc dans le cadre de la causerie de ce jour le seigneur de la barque dans laquelle nous sommes tous embarqués.

J’ai choisi ce texte par ce que partout au Cameroun en général, et au Sud en particulier beaucoup pensent qu’actuellement dans cette barque le seigneur  dort et par voie de conséquence ils sont en danger. Aussi nous faisons beaucoup de bruits pour le réveiller.

Les disciples de Jésus n’ont pas compris que tant que  leur seigneur est avec eux, la barque ne peut  couler, leur crainte et la peur de mourir ont été plus grandes que la foi en leur maitre.

De la même manière c’est comme si au Sud nous doutons déjà de la puissance et la magnificence de notre « Guide suprême » au point où nous élevons des voix, nous faisons des bruits comme pour attirer son attention ou alors le réveiller.

Or la parole nous dit que quand Jésus s’est réveillé, non seulement il a calmé la tempête, mais aussi et surtout il s’est indigné de leur manque de foi.

Aussi, croyons-nous au Sud que notre Guide suprême dort et qu’il faille faire toutes ces querelles, tous ces bruits pour le réveiller. Comme Jésus dans la barque, quand « le Guide suprême va se réveiller il sera indigné de notre manque de foi en lui qui occasionne toutes ces bagarres.

Nous dénigrons et insultons systématiquement de ceux qu’il a choisi lui-même pour l’accompagner. Pensez-vous donc que  le «  Guide suprême » est donc moins avisé que nous ?

C’est pourquoi mes frères, je vous invite à un changement de paradigme, si nous aimons notre Guide, aimons aussi ceux qu’il a choisi, respectons nos élites, même  Si certains pensent qu’ils sont mauvais, qu’ils sont même fous, ce sont les fous de notre « Guide suprême », pour lui soutenons les.

Maintenant à vous qu’il a choisi de placer sa confiance, il sait pourquoi c’est vous. Il  a attribué une fonction précise à chacun de vous. Il a voulu que vous soyez une équipe pour des objectifs d’ensemble afin de l’accompagner dans sa mission de donner le bonheur à son peuple.

Comment réussirez-vous cette mission avec  vos divisions, vos bagarres ? Et  pendant ce temps c’est que le peuple souffre, le Sud souffre. Au Sud vos frères ont faim,  ne trouvent  pas à manger. Comment cela peut-il être possible ? Je vous rassure que  le « Guide suprême » ne dort c’est vous qui dormez, car en réalité il n’a pas à se manifester à notre niveau de ce fait il a droit de dormir tranquillement, notre barque ne doit pas subir la tempête au point de faire des bruits pour le réveiller. La tempête actuelle c’est par ce que vous dormez alors réveillez-vous !!!

Chers ainés unissez-vous. Cela contribuerait à diminuer ce vacarme qui risque à la fin de réveiller le « Guide suprême ».

Vous êtes juste ces relais, vous n’êtes investis d’aucune puissance. Le puissant c’est lui. Traitez son peuple avec amour et dignité car lui il sait que  parfois on a souvent besoin d’un plus petit que soi.

Le peuple du Sud qui a faim, qui est méprisé a une mémoire collective et pourra un jour procéder à des rappels mémoire et aucun de vous ne peut être plus puissant que le peuple. Je vous en prie sortez de vos tours et allez à la rencontre sincère avec ce peuple, recevez-les, donnez-leur ne serait-ce que vos restes ils n’auront plus faims.

A tout le peuple du Sud cultivons la tolérance, cultivons le vivre en communauté car dans ma dernière sortie, je vous ai dit que nous sommes après 40 ans de pouvoir impliqués à un passif commun, même si les actifs ne sont pas communs. Nous serons tous dans l’avenir mis dans le même panier par nos ennemis qui sont nombreux. Aimons nous les uns les autres et associons nous pour faire des choses ensemble. Vivons dans l’infinie espérance des jours toujours meilleurs. Aussi, disons nous : « je suis SUD’ESPERANCE »

Je vous remercie.

 

Joseph René MBOUTOU ZE

Expert en Management des Organisations Publiques

Et en Politiques Publiques de Sécurité Sociale

Président de la Sous-Section RDPC de NGOASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi