fbpx

Cameroun Actuel

Le Maire Martin Stéphane Savom esquive son audition : le poids des soupçons dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Martinez Zogo

Martinez Zogo

Martin Stéphane Savom, maire de la Commune de Bibey et président de Section RDPC Haute-Sanaga – Nord-Est, a une nouvelle fois fait l’objet d’une convocation du tribunal militaire pour répondre aux questions dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du journaliste Martinez Zogo. Cependant, sa décision de fuir son audition prévue ce mercredi a suscité de vives interrogations sur son implication potentielle dans cette affaire troublante.

Convoqué pour la deuxième fois par le juge d’instruction SIKATI II KWAMO AIME FLORENT, Savom a décidé de ne pas se présenter au tribunal, préférant prendre la route pour se réfugier à Nnanga Eboko. Cette action soulève des doutes quant à son innocence, d’autant plus que lors de sa première convocation, il avait manifesté un comportement alarmant.

Il est révélé que Savom avait contacté des personnalités influentes, telles que Ferdinand Ngoh Ngoh et le ministre de la Défense, Beti Assomo, dans un apparent effort pour échapper aux implications de l’enquête. Ses liens étroits avec la victime, Martinez Zogo, ainsi que sa proximité avec le chef du commando responsable de l’enlèvement, Justin DANWE, soulèvent des questions cruciales sur son implication potentielle dans cet acte tragique.

De plus, la connexion professionnelle de sa femme, ESSOUMA BALLA Andrée GEORGINA, avec la Direction des Opérations de la DGRE sous les ordres directs de Justin Danwe, ajoute une dimension troublante à cette affaire.

Le refus catégorique de Savom de se présenter devant le tribunal et ses tentatives pour retarder son audition suggèrent qu’il cherche à gagner du temps, peut-être dans l’espoir que ses relations influentes puissent entraver les investigations du juge d’instruction SIKATI. Il a même exprimé des menaces à l’encontre du juge, allant jusqu’à remettre en question son intégrité.

À ce stade, la décision du juge concernant le report de l’audition de Savom reste en suspens. Cependant, les preuves et les circonstances entourant son comportement laissent entrevoir des zones d’ombre inquiétantes, jetant ainsi un éclairage troublant sur cette affaire qui continue de captiver l’attention.

Le bras de fer entre la justice et les tentatives de Savom pour échapper à la lumière de la vérité promet de maintenir cette affaire sous les projecteurs dans les semaines à venir, alors que la quête de justice pour Martinez Zogo continue de susciter émotion et intérêt au sein de la société.

1 réflexion sur “Le Maire Martin Stéphane Savom esquive son audition : le poids des soupçons dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Martinez Zogo”

  1. Ce n’est pas étonnant que Monsieur SAVOM, le maire de Bibey, soit impliqué dans cette affaire. En effet, de nombreuses personnes pensent qu’il fait partie d’une bande qui se livre au trafic d’ossements, laquelle bande a fait accuser un innocent villageois au lieu de ses hommes de main. Malheureusement, les honnêtes gens n’osent pas témoigner par peur de représailles car ces gens-là ont de gros moyens et des grosses relations. Espérons que Justice sera faite pour le bonheur de la population de la Haute-Sanaga et de tout le Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi