fbpx

Cameroun Actuel

Crise anglophone : les séparatistes tuent 8 personnes au marché de Bamenyam dans la région de l’Ouest

Crise anglophone

Scène d’horreur dans la région de l’Ouest Cameroun. Ce mardi matin, le village Bamenyam a été pris pour cible par les séparatistes anglophones. Arrivés à bord de motos au marché du village, ils ont éxecuté au moins 8 commerçants. Selon des sources sur place, plusieurs autres personnes ont également été kidnappées.

Ce drame intervient quelques semaines après un autre acte odieux des ambazoniens dans le Sud-Ouest. Au quartier Newlayout Egbekaw à Mamfe, dans le département de la Manyu dans le Sud-Ouest, une attaque a causé la mort de 25 personnes, dont 5 femmes et un enfant, et fait 9 blessées, selon le bilan officiel.

« Le gouvernement condamne avec la plus grande fermeté cette attaque lâche et ignoble dirigée contre des personnes innocentes par une bande de terroristes dont le seul but est de semer l’horreur et la désolation dans les familles, au moment où l’Etat est résolument engagé dans la reconstruction des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », écrit le ministre de la Communication (Mincom), René Emmanuel Sadi. Il s’exprime dans un communiqué signé le mardi 7 novembre 2023.

C’est depuis 2017 que le Nord-Ouest et le Sud-Ouest sont en proie à un conflit armé opposant l’armée à des groupes séparatistes qui multiplient des attentats, des assassinats et des kidnappings. En juillet dernier, Amnesty international s’était alarmée des « atrocités » dont sont victimes les civils, citant des « exécutions extrajudiciaires », « homicides », y compris de femmes et d’enfants, « tortures » et « viols » perpétrés par aussi bien par les séparatistes armés que par des membres des forces de l’ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi