fbpx

Cameroun Actuel

Zaho de Sagazan puissance quatre et rap en majesté aux Victoires

Clap de fin pour l’un des chantiers culturels majeurs de Lausanne: après trois ans de travaux, le mythique cinéma Capitole retrouve son lustre d’antan, complètement restauré et agrandi. La Cinémathèque suisse y prend ses aises, avec deux salles de 876 places au total.

Le célèbre néon de l’établissement emblématique de la capitale vaudoise peut à nouveau briller de mille feux pour cette véritable Maison du cinéma, plus grande salle de cinéma de Suisse. Le syndic de Lausanne Grégoire Junod, le président de la Fondation Capitole Olivier Steimer et le directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire ont présenté vendredi matin le nouveau visage du Capitole.

« Le résultat est splendide », s’est enthousiasmé M. Junod. « Ce cinéma a un rôle affectif et culturel très fort pour les Lausannois et tous les passionnés de cinéma », a-t-il dit, rappelant que ce chantier « majeur, d’une énorme complexité » était le « plus important de cette législature ». Coût total des travaux: 21,6 millions de francs.

Boutique, librairie et café-bar

Inauguré en 1928, le cinéma qui fêtera donc ses 100 ans dans quatre ans, vit sa troisième « grande révolution » après les transformations de 1959. Il avait été racheté par la Ville de Lausanne en 2010 à l’ancienne propriétaire historique du Capitole, « Mademoiselle » Lucienne Schnegg. Les travaux de rénovation et d’agrandissement ont, eux, commencé en 2021.

Ils ont permis la création en sous-sol d’une deuxième salle de cinéma et d’un nouveau foyer à l’architecture contemporaine, dont les murs métallisés reprennent l’effet d’ondulation des rideaux de scène. Les espaces rénovés accueillent désormais aussi une salle de consultation des archives de la Cinémathèque, une boutique, une petite librairie spécialisée, un café-bar et même un ascenseur.

Salles Buache et Schnegg

La grande salle historique, toujours autant imposante qu’élégante, a retrouvé sa moquette à la couleur d’origine, soit le bleu qui se « reflète » en quelque sorte avec le bleu ciel du plafond. Cette salle avec balcon porte désormais le nom du légendaire directeur et pionnier de la Cinémathèque suisse, Freddy Buache. Elle peut contenir 736 personnes.

Baptisée du nom de Lucienne Schnegg, la nouvelle salle peut, elle, recevoir 140 personnes. Elle permettra à la Cinémathèque suisse de développer et diversifier ses activités en permettant notamment de garder des films à…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi