fbpx

Cameroun Actuel

Vol de 4 milliards de FCFA chez Mvondo Ayolo : des suspects capturés à Tcholliré, le mystère persiste

Vol de 4 milliards de FCFA chez Mvondo Ayolo

Une récente affaire de vol de grande envergure au domicile du Directeur du Cabinet civil de la Présidence de la République, Mvondo Ayolo à Yaoundé, a pris une tournure inattendue avec la capture de deux individus présumés à Tcholliré, dans la région du Nord du Cameroun. Ces arrestations interviennent après le vol de 4 milliards de FCFA, mais le mystère entourant cette affaire demeure épais.

Les deux suspects ont été appréhendés alors qu’ils tentaient de quitter le pays. Lors de leur interrogatoire par le commandant de compagnie de Tcholliré, l’un des complices a déclaré n’avoir pris que 50 millions de FCFA et prétend ne pas savoir où se trouve le reste de l’argent, ni l’identité des autres membres du groupe impliqué dans ce méfait.

Le second individu, vêtu d’un polo noir, est présenté comme étant sourd-muet, incapable d’entendre ou de parler selon son compagnon. Toutes les questions qui lui ont été posées lors de l’interrogatoire sont restées sans réponses, laissant les autorités perplexes quant à la situation et à son rôle éventuel dans ce vol.

Cette affaire de vol de grande ampleur a suscité un vif intérêt au sein du pays, en raison de la somme substantielle dérobée au domicile d’une haute personnalité politique. Cependant, les circonstances entourant le vol et les arrestations soulèvent encore de nombreuses interrogations, notamment sur la localisation du reste de l’argent volé et sur l’implication éventuelle d’autres individus dans ce méfait.

Les autorités poursuivent leurs investigations pour démêler les fils de cette affaire complexe et pour élucider les zones d’ombre persistantes. La capture de ces deux suspects à Tcholliré représente un pas vers la résolution de cette affaire, mais de nombreuses questions demeurent sans réponse, alimentant le mystère autour de ce vol de plusieurs milliards de FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi