fbpx

Cameroun Actuel

Vladimir Poutine réanimé après un arrêt cardiaque dans sa chambre ? Le Kremlin réagit

Le président russe Vladimir Poutine aurait été victime d’un arrêt cardiaque dimanche dernier dans la soirée, des mois après des spéculations sur son état de santé. 

La chaîne Telegram, Général SVR, suggère que toutes les apparitions récentes du président russe, y compris les visites à l’étranger, ont été effectuées par un ou plusieurs sosies. Il affirmait que les médecins avaient dû réanimer Poutine avant de l’emmener dans un établissement de soins intensifs spécial situé au sein de sa résidence officielle.

La chaîne a rapporté : 

« Vers 21h05, heure de Moscou, les agents de sécurité du président russe Vladimir Poutine, qui étaient de service à la résidence, ont entendu du bruit et des bruits de chute venant de la chambre du président. Deux agents de sécurité ont immédiatement suivi dans la chambre du président et ont vu Poutine allongé sur le sol à côté du lit et une table renversée avec de la nourriture et des boissons.

« Probablement, lorsque le président est tombé, il a heurté la table et la vaisselle et les a fait tomber par terre, ce qui a provoqué le bruit. Poutine s’est courbé convulsivement alors qu’il était allongé sur le sol,  » Les médecins qui étaient de garde à la résidence et situés dans l’une des pièces adjacentes ont été immédiatement appelés.  » Les médecins ont procédé à la réanimation, après avoir déterminé au préalable que le président était en arrêt cardiaque. Les secours ont été apportés à temps, le cœur a commencé à battre et Poutine a repris connaissance :

« Le président a été transféré dans une pièce spécialement équipée de sa résidence, où le matériel médical nécessaire à la réanimation avait déjà été installé.

«Nous avons déjà parlé à plusieurs reprises de la détérioration de la santé de Poutine due à l’oncologie et à un certain nombre d’autres maladies. Ce cas d’arrêt cardiaque a sérieusement alarmé l’entourage du président, même si les médecins traitants avaient déjà prévenu que Poutine était très malade et qu’il ne survivrait probablement pas avant la fin de l’automne.

«Récemment, toutes les réunions et événements officiels ont été dirigés par le double du président. Après l’annonce de l’incident du soir, plusieurs proches de Poutine se sont contactés par téléphone et ont convenu de tenir des consultations lundi sur d’éventuelles actions en cas de décès du président dans les prochains jours.»

Ajoutant du poids à ces affirmations, des images d’une course inexpliquée en fin de soirée vers le Kremlin, le siège du pouvoir russe, par le cortège de Poutine dimanche soir, ont fait surface. Le président réside normalement en dehors de Moscou et non dans son appartement officiel situé dans le vaste bâtiment gouvernemental.

La chaîne serait dirigée par un ancien lieutenant général du Kremlin, connu sous le…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi