fbpx

Cameroun Actuel

Violation des domiciles à Bonaberi : les forces de l’ordre accusées de perquisitions illégales

Police

Une situation alarmante et troublante secoue actuellement la communauté de Bonaberi à Douala, où des témoignages accablants pointent du doigt les forces de l’ordre. Des citoyens, sous couvert d’anonymat, ont rapporté des perquisitions illégales menées de manière agressive par des membres des forces de sécurité, entraînant des traumatismes et des violations flagrantes des droits des habitants.

Dans un message anonyme, un résident décrit avec inquiétude et frustration une série d’incidents survenus tôt ce matin. Des policiers, gendarmes et militaires ont envahi la zone, prétendument à la recherche de criminels. Cependant, au lieu de mener des enquêtes conformément à la loi, ils ont procédé à des perquisitions de maisons sans mandat, confisquant des objets sans justification valable.

Selon le témoignage, ces agents des forces de l’ordre sont entrés de force dans les maisons, empêchant les habitants de sortir ou d’entrer dans leur propre domicile. Ils auraient même saisi des appareils électriques, exigeant des preuves d’achat pour les restituer, bloquant ainsi toute circulation dans les quartiers touchés jusqu’à une heure avancée de la matinée.

Ces actions constituent non seulement une violation flagrante des droits constitutionnels des citoyens, mais elles ont également semé la peur et la méfiance au sein de la communauté. La confiance envers les forces censées protéger et servir la population a été ébranlée, laissant les habitants de Bonaberi dans un état de vulnérabilité et de consternation.

Il est crucial que des mesures soient prises rapidement pour enquêter sur ces allégations et garantir que les forces de l’ordre opèrent dans le respect des lois et des droits fondamentaux des citoyens. Cette situation exige une transparence totale et des actions immédiates pour restaurer la confiance de la population envers les autorités chargées de faire respecter la loi.

Dans l’intervalle, les habitants de Bonaberi appellent à l’attention des autorités compétentes pour que justice soit rendue et que de telles intrusions illégales et abusives ne se reproduisent plus, préservant ainsi la dignité et les droits des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi