fbpx

Cameroun Actuel

Vaccins contre le paludisme : les vraies raisons de la visite de Jose Manuel Barosso au Cameroun

Jose Manuel Barroso

Le président du Conseil d’administration de Gavi Alliance, Jose Manuel Barosso, est actuellement en visite au Cameroun, accompagné d’une délégation, pour une série de rencontres avec les autorités du pays. Cette visite survient après la réception, il y a quelques jours, de 331 200 doses de vaccins contre le paludisme, faisant du Cameroun le premier pays africain à administrer le RTS, S hors programme pilote.

Cette visite, programmée du 30 novembre au 1er décembre, soulève des questions quant à son timing. L’agenda de Jose Manuel Barosso comprend des rencontres de haut niveau avec plusieurs autorités, notamment le Premier ministre, le ministre de la Santé publique, des finances, de l’économie et de l’aménagement du territoire, ainsi qu’une audience prévue avec le Président de la République.

Officiellement, cette visite vise à promouvoir le financement de la vaccination, renforçant ainsi l’engagement politique en faveur de la vaccination de routine. Cependant, l’un des objectifs majeurs est de lutter contre l’hésitation vaccinale, un enjeu majeur pour le Cameroun. Malgré les efforts déployés, la couverture vaccinale pour certains vaccins récemment introduits reste inférieure à 50%. La réception récente du vaccin antipaludique RTS, S a suscité des controverses et alimenté la méfiance au sein de la population, certains la considérant comme une phase expérimentale.

La visite vise donc à soutenir cette lutte contre l’hésitation vaccinale. Il est important de noter que le RTS, S est déjà administré dans certains pays dans le cadre d’un programme pilote, financé en partie par Gavi Alliance. Cette situation en fait un sujet majeur de cette visite.

Cette visite revêt des enjeux multiples, visant à renforcer l’engagement du pays en faveur de la vaccination, à combattre l’hésitation vaccinale et à consolider les objectifs nationaux et mondiaux en matière de santé et de vaccination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi