fbpx

Cameroun Actuel

Université d’État d’Ebolowa : la coopération internationale en ligne de mire

Université d'État d'Ebolowa

Le Professeur Jean Bosco Etoa Etoa le Recteur a reçu le 02 Novembre 2023 en audience le Recteur de l’université Senghor d’Alexandrie en Egypte. Les deux institutions universitaires envisagent de signer une convention de partenariat académique avec plusieurs incidences.

La convergence de vue entre l’Université d’État d’Ebolowa et l’Université Senghor d’Alexandrie en Egypte intègre plusieurs volets de la coopération académique. Dans cette dynamique figure en bonne place la mise sur pied des formations adaptées au contexte socio-économique du Cameroun. Le tête à tête entre les recteurs des deux institutions universitaires a également permis d’envisager la création d’un campus virtuel au bénéfice des deux institutions universitaires. Ceci dans l’optique de l’amélioration de la mobilité des étudiants et du personnel enseignant pour les courtes formations certifintes.

Pour le Professeur Thierry Verdel le Recteur de l’université Senghor d’Alexandrie en Egypte, « l’objet de ma visite c’est de rendre l’appareil à mon collègue de l’université d’État d’Ebolowa. Une mission de cette institution universitaire à séjourné chez nous en avril dernier pour découvrir notre université pour envisager des échanges inter-universiraires« .

Des atouts convaincants

L’université Senghor d’Alexandrie est pionnière en matière de formation à distance dans les domaines des sciences de développement. Elle souhaite de ce fait étendre son impact et son savoir-faire dans d’autres pays. Dans cette rencontre du donner et du recevoir l’université d’État d’Ebolowa a son mot à dire et son modèle de formation à proposer.

Et à ce sujet le Professeur Jean Bosco Etoa Etoa le Recteur de l’université d’État d’Ebolowa a précisé, « l’université d’État d’Ebolowa constitue un modèle accompli des offres de formations spécifiques des gens en activité professionnelle aux fins de renforcer leurs capacités sur les questions managériales dans plusieurs domaines tels que la culture, la santé, l’environnement« . L’université d’État d’Ebolowa s’inscrit donc définitivement dans une vision futuriste. Une orientation stratégique sur la voie de la consolidation de son image de marque.

Un contenu pluriel

Cette visite du Recteur de l’université Senghor d’Alexandrie est en effet la réponse du berger et à la bergère. Un juste retour d’ascenseur puisqu’une mission de l’université d’État d’Ebolowa avait déjà séjourné en Egypte au mois d’avril dernier pour faire les yeux doux à l’université Senghor d’Alexandrie. La proactivité des responsables de l’université d’État d’Ebolowa vient encore d’être démontré. Les deux institutions universitaires voudraient ainsi partager leurs expériences dans le domaine de la mobilité des étudiants et des enseignants mais également dans plusieurs autres domaines académiques et de la science.

Selon le Professeur Thierry Verdel, « c’est donc pour continuer les échanges engagés il y a quelques mois. Plusieurs domaines seront explorés nous allons travailler en commun nous sommes présents dans quatorze pays étrangers dont treize pays africains et un pays européen« . L’université d’État d’Ebolowa tisse donc progressivement sa toile et s’intègre parfaitement dans le cercle des universités prestigieuses du monde.

Quelques images de la rencontre :

Consty ZANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi