fbpx

Cameroun Actuel

Université de Bamenda : le gouvernement demande au vice-chancelier d’apaiser les professeurs mécontents

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, Jacques Fame Ndongo, a demandé au Vice-Chancelier de l’Université de Bamenda (UBa) d’apaiser les enseignants en grève de l’établissement en présentant un plan de paiement pour leurs indemnités impayées. Cette demande a été formulée dans une lettre adressée au Vice-Chancelier de l’UBa, le Professeur Theresa Nkuo Akenji.

Le Professeur Game Ndongo a demandé au VC de « mettre en place un plan de paiement pour les services académiques demandés par ces enseignants ». Il a également demandé aux Recteurs et Vice-Chanceliers des 11 universités d’État du pays d’organiser désormais des dialogues institutionnels conformément à une résolution gouvernementale.

Les enseignants de l’Université de Bamenda sont en grève depuis le début de ce mois. Parmi leurs revendications figurent le paiement de primes pour les heures supplémentaires d’enseignement, la supervision des mémoires et des thèses, les jurys de soutenance, les examens semestriels, les congés et les primes de recherche interne.

Dans le but de faire pression sur les autorités pour qu’elles répondent à ces revendications, les enseignants universitaires ont annoncé leur intention de faire grève le 5 octobre. Cela a été annoncé dans un communiqué de presse du Syndicat National des Enseignants de l’Enseignement Supérieur (SYNES).

Dans le communiqué du SYNES, les enseignants de l’Enseignement Supérieur, en particulier ceux de l’Université de Bamenda, ont déclaré qu’ils allaient suivre les traces du mouvement OTS, dirigé par certains enseignants du secondaire.

Selon des informations, certains enseignants qui ont tenté de donner des cours le mardi 17 octobre ont été avertis par leurs collègues. Ces collègues les ont apparemment expulsés des salles de classe, menaçant de sanctionner ceux qui vont à l’encontre de l’ordre du syndicat.

D’autres informations indiquent également que les assistants d’enseignement diplômés de l’Université de Bamenda n’ont pas reçu d’allocations depuis un an.

Les enseignants espèrent que l’intervention du Ministre Fame Ndongo leur apportera un soulagement tant attendu. Cependant, ils souhaitent également que la réaction du Ministre ne se limite pas à demander la présentation d’un plan de paiement. Ils veulent que leurs indemnités soient payées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi