fbpx

Cameroun Actuel

Une supportrice algérienne expulsée de la CAN 2023 et bannie à vie de la Côte d’Ivoire

Lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 en Côte d’Ivoire, une supportrice de football algérienne, Sofia Benlemmane, a été arrêtée puis expulsée le 16 janvier après qu’une vidéo de ses moqueries envers la Côte d’Ivoire ait suscité une large attention.

L’arrestation a été effectuée par la Brigade d’Intervention Rapide en réponse aux instructions du gouvernement ivoirien visant à maintenir l’ordre et à dissuader tout comportement offensant pendant la compétition.

Sofia Benlemmane avait voyagé en Côte d’Ivoire avec d’autres passionnés de football pour participer à la célébration continentale du football. Actu Foot, une plateforme sportive bien connue au Maghreb, a révélé les détails de son arrestation et de son expulsion sur X (anciennement Twitter). La plateforme a rapporté : « Sofia Benlemmane, une supportrice algérienne, a été arrêtée hier au stade par la Brigade d’Intervention Rapide suite à des commentaires contre la Côte d’Ivoire. »

Selon Actu Foot, la supportrice algérienne a non seulement été expulsée mais également interdite à vie de poser le pied en Côte d’Ivoire. Le tweet de la plateforme indiquait : « Elle a été expulsée et interdite à vie en Côte d’Ivoire. »

L’incident a éclaté après la diffusion d’une vidéo de 48 minutes dans laquelle Benlemmane comparait défavorablement la Côte d’Ivoire à l’Algérie, utilisant un langage offensant pour décrire le pays hôte. Dans la vidéo, elle déclarait : « Ils vivent dans la misère ici. J’ai enregistré une vidéo hier à la gare routière, et c’est le pire, comme à l’ère préhistorique. Si j’avais des pouvoirs, j’aurais amené des Algériens ici pour témoigner de cela. »

Poursuivant ses remarques méprisantes, elle déclarait : « Quelle différence avec l’Algérie ! Vive l’Algérie. Je remercie Dieu de m’avoir donné un pays comme l’Algérie. Normalement, l’Algérie ne devrait pas être en Afrique. Elle aurait dû être située entre le Portugal et l’Espagne. »

La xénophobie, la crainte et la répulsion envers les personnes d’autres pays, peut être une préoccupation lors d’événements sportifs majeurs tels que la Coupe d’Afrique des Nations. Bien que les incidents de xénophobie ne soient pas répandus pendant ces tournois, des cas isolés de discrimination ou de tension liés à la nationalité ont été signalés.

Les organisateurs font des efforts concertés pour promouvoir l’unité et célébrer la diversité des nations participantes. Une vigilance est maintenue pour remédier rapidement à toute manifestation d’intolérance et veiller à ce que le tournoi demeure une plateforme de fair-play et de camaraderie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi