fbpx

Cameroun Actuel

Une délégation africaine se rend en Russie pour promouvoir la paix entre Moscou et Kiev

Une délégation africaine s’est rendue samedi en Russie, poussant à un règlement pacifique de la crise ukrainienne afin de mettre fin à son impact négatif sur les pays africains.

Lors d’une rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, également membre de la délégation, a indiqué que la crise ukrainienne avait provoqué une hausse des prix de l’énergie et du carburant, des engrais et des denrées alimentaires dans les pays africains et dans le reste du monde.

La délégation, composée de dirigeants et de hauts fonctionnaires de sept pays africains, a présenté une proposition de paix qui comprend l’exportation sans entrave de céréales par la mer Noire, une désescalade des deux côtés et une aide humanitaire accrue.

La Russie comprend les préoccupations de la communauté internationale et est ouverte à un dialogue constructif avec quiconque souhaite une paix fondée sur les principes de la justice et prend en compte les intérêts légitimes de toutes les parties, a affirmé M. Poutine au cours de la réunion.

« La Russie n’a jamais refusé de négocier, mais la partie ukrainienne a annoncé qu’elle ne mènerait aucune négociation », a-t-il ajouté.

La mission africaine est arrivée vendredi à Kiev, la capitale de l’Ukraine, et a rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Au cours de la réunion, M. Zelensky a présenté la formule de paix ukrainienne aux dirigeants des pays africains, soulignant qu’elle contribuerait à rétablir la sécurité de l’Ukraine et des autres Etats touchés par la crise.

La semaine dernière, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a salué les efforts des dirigeants africains qui se sont rendus en Russie et en Ukraine pour promouvoir la paix et mettre fin à la crise, notant qu’il encourageait toujours toutes les initiatives dans ce domaine.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi