fbpx

Cameroun Actuel

Un prêtre qui « a visité l’enfer après une crise cardiaque » dit avoir été torturé avec ce son de Rihanna

Un prêtre américain qui prétend être mort temporairement lors d’une crise cardiaque en 2016 et être allé en enfer, a révélé que des démons chantaient une chanson de Rihanna alors qu’ils le torturaient.

Le pasteur du Michigan, Gerald Johnson, a déclaré que la chanson à succès de Rihanna « Umbrella » avait fait écho à travers les portes de l’enfer lors de sa visite bizarre au purgatoire.

 

Johnson a déclaré que « mon esprit a quitté mon corps » lorsqu’il a subi une crise cardiaque il y a sept ans.

Bien qu’il ait vécu sa vie en tant qu’homme de Dieu, il a dit qu’il avait été stupéfait lorsqu’on lui avait refusé l’entrée au paradis et qu’il avait plutôt chuté en enfer.

Johnson s’est rendu sur TikTok pour expliquer son voyage de 2016 dans l’abîme qu’il a dit qu’il « ne souhaiterait pas à mon pire ennemi ».

« Je pensais que j’allais vers le paradis, parce que je pensais que j’avais fait tant de bien dans cette vie et aidé tant de gens et pris tant de décisions qui étaient des décisions divines », a-t-il déclaré.

 

«Mais au lieu de monter, je suis descendu. Je suis allé littéralement au centre de la Terre. C’est là que se trouve l’Enfer.

 

Selon le pasteur, il a été confronté à des châtiments cruels en enfer, notamment être tourmenté par des interprétations démoniaques de  » Umbrella  » de Rihanna et de  » Don’t Worry Be Happy  » de Bobby McFerrin.

 

« Cela m’a juste époustouflé, cela me déconcerte encore à ce jour », a déclaré Johnson.

 

« Il y avait une section en Enfer où il y avait de la musique. C’était la même musique que nous entendons sur la Terre, mais contrairement aux artistes qui la chantaient, les démons la chantaient.

 

« Pendant qu’ici, vous pouvez écouter de la musique pour surmonter une rupture comme » Don’t Worry Be Happy « ou » Umbrella « , mais là-bas, chaque parole de chaque chanson est pour vous tourmenter. »

 

Johnson a déclaré que son expérience bizarre devrait servir d’avertissement à ceux qui choisissent de profiter des hauts de gamme au lieu des hymnes et des prières.

Il a également affirmé avoir été témoin de la scène horrible d’un homme brûlé vif.

 

« Les choses que j’ai vues étaient indescriptibles, ça me rend émotif », a-t-il déclaré.
« Ses yeux étaient exorbités et pire que ça, il portait des chaînes au cou … c’était un démon qui tenait la chaîne. »

Après avoir été ressuscité et ramené à la réalité, le pasteur dit qu’il croit maintenant que son expérience est la preuve que la musique populaire est vraiment la tentative de la pègre de contrôler les gens avant qu’ils ne meurent.

 

« Sur Terre, beaucoup de paroles et de musiques sont inspirées par des démons », a-t-il affirmé.

 

« Les gens entrent en contact avec des démons qui leur donnent des paroles dans le but de contrôler les gens sur…

Lire la suite de l’article sur www.afrikmag.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi