fbpx

Cameroun Actuel

Un pédiatre révèle pourquoi de nombreux bébés prématurés meurent au Cameroun

Dr Happi Fossi Mireille, pédiatre à l’hôpital Laquintinie de Douala explique pourquoi de nombreux bébés prématurés meurent au Cameroun par rapport à d’autres pays.

Récemment, le ministre de la santé publique du Cameroun, le Dr Manaouda Malachie, a déclaré dans une correspondance que sur 1 000 nouveau-nés dans le pays, 28 d’entre eux meurent de complications liées à la prématurité. Il a précisé que sur 10 bébés, trois meurent de complications liées à cette prématurité, considérée comme la deuxième cause de mortalité infantile.

Happi Fossi Mireille, pédiatre à l’hôpital Laquintinie de Douala, a déclaré que « les bébés prématurés sont exposés à de nombreuses complications, notamment l’absence de soins simples et essentiels tels que la chaleur et l’alimentation. Le syndrome de détresse respiratoire, les maladies pulmonaires chroniques, les infections, les lésions intestinales, l’affaiblissement du système immunitaire et les troubles cardiovasculaires ne sont pas à négliger. Cela est dû à la fragilité du bébé ».

Les futures mères sont également accusées de cette augmentation du taux de mortalité des prématurés au Cameroun.

« Certaines femmes enceintes ne vont pas aux consultations prénatales. Certaines qui y vont ne respectent pas les consultations prénatales, les conseils, les prescriptions et les orientations du gynécologue. Pour éviter les accouchements prématurés, elles doivent faire ce qui est de droit et exigé d’elles ». a ajouté le Dr Happi Fossi Mireille.

Le pédiatre a cependant indiqué qu’il se battait avec des difficultés pour sauver la vie de ces bébés prématurés une fois qu’ils sont amenés dans l’unité de néonatologie. « Lorsque ces bébés arrivent, nous devons nous précipiter pour les changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi