fbpx

Cameroun Actuel

Un ministre abattu par son garde du corps

Le ministre d’État du Travail, de l’Emploi et des Relations industrielles de l’Ouganda, le colonel (rtd) Charles Okello Engola a été abattu ce matin par son garde du corps depuis son domicile de Kyanja, une banlieue de Kampala. Le garde, qui n’a pas encore été identifié, aurait ensuite retourné l’arme contre lui.

Le porte-parole adjoint de la police métropolitaine de Kampala, Luke Owoyesigire, a confirmé l’incident.

« Oui. Allez à Kyanja, il y a une fusillade. Un soldat a tiré sur son patron », a déclaré Owoyesigire à Daily Monitor lors d’un bref entretien téléphonique.

La présidente du Parlement, Mme Anita Among, a également confirmé le décès du ministre alors qu’elle présidait la séance plénière ce matin.

« Ce matin, j’ai reçu la triste nouvelle que Hon Engola a été abattu par son garde du corps qui s’est ensuite suicidé aussi. Que son âme repose en paix. C’était le plan de Dieu. Nous ne pouvons rien changer », a déclaré Mme Among.

, Cameroun Actuel

Evoquant les faits à son tour, le porte-parole de la police, Fred Enaga, soutient que le ministre Engola a été abattu à bout portant dans sa résidence de Kyanja, mardi, alors qu’il montait dans son véhicule pour se rendre au travail. La police a identifié le garde du corps comme étant le soldat Wilson Sabiti.

Enaga affirme que Sabiti a tiré plusieurs coups de feu à bout portant, tuant Engola sur le coup. Enaga ajoute qu’après avoir tiré sur le ministre, le garde du corps s’est enfui de la scène jusqu’au centre commercial de Kyanja, Ring Road, où il est entré dans un salon et s’est également tiré une balle dans la tête.

Afrik Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi