fbpx

Cameroun Actuel

Un militaire de la force mixte multinationale tué dans une attaque de Boko Haram dans l’Extrême-Nord

Un militaire de la Force mixte multinationale (FMM) a été tué lundi par des terroristes de Boko Haram lors d’une attaque dans la région camerounaise de l’Extrême-Nord, a-t-on appris de sources sécuritaires.

Cette attaque survenue lundi vers 14h heure locale a ciblé un poste avancé de la FMM à Zingué, sur la route nationale N°1, dans le département du Logone-et-Chari. Selon les mêmes sources, le bilan de cette incursion menée par plusieurs assaillants lourdement armés est d’un militaire tué et d’un autre porté disparu.

Après quelques heures d’échanges de tirs, les assaillants ont emporté, puis incendié un véhicule de la FMM, non sans démonter l’arme et emporter les munitions qui s’y trouvaient.

Selon les témoignages de riverains, plusieurs corps de terroristes ont été emportés par les leurs dans leur fuite. Un autre assaillant âgé d’une cinquantaine d’années a été interpellé et remis aux militaires.

Depuis 2014, la région camerounaise de l’Extrême-Nord est le théâtre d’attaques perpétrées par les terroristes de Boko Haram, qui sévissent également dans les régions frontalières du Nigeria. Composée d’éléments de cinq armées africaines, la FMM a été créée en 1994 pour lutter contre la criminalité et le grand banditisme dans cette zone sous l’égide de la Commission du bassin du lac Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi