fbpx

Cameroun Actuel

un employé d’hôpital filmé en train d’accepter 2 500 $ pour vendre un bébé

Un tribunal kenyan a condamné un employé d’hôpital à 25 ans de prison après avoir été pointé du doigt dans un article de la BBC sur le trafic illégal d’enfants . L’homme reconnu coupable, identifié comme étant Fred Leparan, était un employé de l’hôpital Mama Lucy Kibaki à Nairobi, la capitale de ce pays d’Afrique de l’Est.

Les autorités ont arrêté Leparan en 2020 après que des images de BBC Africa Eye l’ont montré en train d’accepter 2 500 $ pour avoir prétendument volé un bébé à l’ hôpital et le vendre à un journaliste qui s’était fait passer pour un acheteur intéressé.

Même si des preuves solides le liaient au crime présumé, l’affaire a duré plus de deux ans. L’équipe juridique engagée par Leparan pour le défendre devant le tribunal était également considérée comme l’une des meilleures du pays. Le travailleur social clinicien principal a cependant admis être la personne filmée dans la vidéo. La condamnation de Leparan est intervenue après qu’il ait été reconnu coupable de trafic d’enfants, de négligence envers les enfants et de complot en vue de commettre un crime.

Une autre coaccusée et collègue de Leparan à l’hôpital, Selina Adundo, a été condamnée à une peine de six ans de prison ou à une amende de 2 000 dollars. La punition infligée à Adundo est intervenue après qu’elle ait été reconnue coupable de trois chefs d’accusation de négligence envers les enfants. Le tribunal l’a cependant acquittée du chef de trafic d’enfants. Le tribunal a également averti que les personnes condamnées ne devraient jamais avoir la possibilité de s’occuper de questions liées aux enfants.

Selon la BBC , un journaliste d’African Eye a établi un contact avec Leparan après qu’une source l’a informée de l’implication de Leparan dans une opération illicite de trafic d’enfants qui se déroulait à l’ hôpital public . 

Le journaliste a informé Leparan qu’elle avait des problèmes pour avoir un bébé avec son mari. Leparan a finalement accepté de vendre un petit garçon au journaliste infiltré après lui avoir posé des questions à moitié cuites.

Le petit garçon que Leparan a accepté de vendre faisait partie des trois mineurs qui devaient être transférés de l’hôpital vers un foyer pour enfants géré par l’État, selon la BBC . Mais le jour où les trois mineurs allaient être transférés dans l’établissement, Leparan a été filmé en train de fabriquer les documents de transfert pour donner l’impression que le foyer accueillait deux enfants au lieu de trois. 

Leparan a également donné le feu vert au journaliste infiltré pour qu’il emmène le petit garçon, mais l’ équipe de la BBC s’est assurée que les trois enfants se rendaient en toute sécurité au foyer pour enfants. Les statistiques crédibles sur la traite des enfants au Kenya seraient rares.

Florence Bore, ministre…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi