fbpx

Cameroun Actuel

Un drame au Lycée Bilingue de Bertoua : un élève poignardé à mort lors de la remise des bulletins

Une tragédie a frappé le Lycée Bilingue de Bertoua ce jeudi 28 mars 2024, lorsqu’un élève a été mortellement poignardé dans la cour de l’établissement. Le jeune Ekosso, chef de classe de Form 4 A, a été attaqué par un de ses camarades lors de la remise des bulletins, suscitant choc et consternation au sein de la communauté scolaire.

Selon les témoignages recueillis sur place, l’incident s’est produit en plein jour alors que les élèves attendaient la distribution de leurs bulletins. L’assaillant, qui a rapidement pris la fuite après l’attaque, aurait porté plusieurs coups de poignard à Ekosso, le laissant grièvement blessé. Malheureusement, malgré les efforts pour le sauver, la victime a succombé à ses blessures après son admission à l’hôpital.

Les circonstances exactes de l’attaque restent encore floues, mais deux versions circulent sur le mobile du crime. Selon une source, l’agresseur aurait été motivé par la défaite de son équipe lors d’un match de football scolaire, tandis que d’autres affirment qu’il aurait agi en représailles à son exclusion pour absentéisme. Cette tragédie met en lumière les tensions et les défis auxquels sont confrontés les élèves dans un contexte scolaire parfois difficile.

Le Lycée Bilingue de Bertoua est situé dans un environnement où le trafic de drogue est une réalité bien connue. Les quartiers environnants sont réputés pour être des zones de consommation de stupéfiants, ce qui soulève des préoccupations quant à la sécurité des élèves. De plus, le manque d’enceinte autour de l’établissement facilite l’accès des individus extérieurs, rendant difficile le contrôle des mouvements des élèves.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l’attaque et identifier les responsabilités. En attendant, le corps de la victime repose à la morgue de Bertoua, tandis que les autorités continuent de rechercher activement l’assaillant en fuite. Cet événement tragique souligne l’importance de renforcer la sécurité dans les établissements scolaires et de prendre des mesures pour prévenir de telles tragédies à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi