fbpx

Cameroun Actuel

Un arbitre lynché en Turquie, le championnat de football suspendu

Yverdon Sport a renoué avec la victoire lors du derby vaudois face à Stade Lausanne Ouchy. Devant leur public du Stade Municipal, les Yverdonnois se sont imposés 2-1.

Les deux clubs sont passés par toutes les émotions dimanche après-midi. Yverdon a démarré fort, se créant rapidement des occasions dangereuses. Par exemple à la 4e minute avec un Kevin Carlos qui s’est envolé pour un face à face avec le gardien stadiste Dany Da Silva qui repousse le ballon. Mais c’est le SLO qui ouvre la marque à la 13e minutes. Ismaël Gharbi a su se faufiler entre la défense yverdonnoise et signe un très beau but.

Une situation qui a quelque peu abattu les hommes de Massimo Mangiarratti. Yverdon a en effet eu besoin d’une bonne vingtaine de minutes pour revenir dans le match et se recréer des occasions.

Mais cette réussite n’a pas perturbé que les Yverdonnois. Si un but a généralement pour effet de redonner de la confiance à une équipe, les stadistes en ont plutôt perdu leurs moyens. Impossible donc de tirer avantage du passage à vide de leurs adversaires.

Comment expliquer cette situation? Est-ce encore un manque d’expérience dans ce championnat de la part des joueurs lausannois?

 

Un carton et tout bascule

Les stadistes ont pourtant tenu jusqu’à la moitié de la deuxième mi-temps. Et ce, malgré des joueurs yverdonnois remontés à bloc et donnant du fil à retordre à la défense du SLO. Mais tout a basculé à la 67e minute.

Alors que Florian Danho n’était entré en jeu que 3 minutes auparavant, il a été sanctionné pour s’être bagarré. L’arbitre a d’abord levé son carton jaune, sous les cris désapprobateurs des supporters yverdonnois. Mais il a rapidement été appelé par la VAR. Après vérification, Florian Danho écope bien d’un carton rouge. Et le SLO est contraint de terminer à 10 contre 11.

En tout, le SLO a cumulé 4 cartons jaunes et un rouge. Est-ce que cela montre que les joueurs ont un jeu offensif et vont chercher des fautes pour se créer des occasions? Ou ces fautes n’ont-elles tout simplement pas lieu d’être?

Yverdon a en effet profité de sa supériorité numérique pour égaliser à la 72e. Après un centre raté de Kevin Carlos, le jeu est reparti, toujours en faveur des Yverdonnois. Une frappe de William Le Pogam au deuxième poteau a trouvé Anthony Sauthier. La combinaison est parfaite et c’est l’égalisation. De quoi relancer le match et faire du bien au moral de…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi