fbpx

Cameroun Actuel

Un an après la disparition de Martinez Zogo, le SNJC exige justice et appelle à la mobilisation

Un an après l’enlèvement et le meurtre du journaliste Martinez Zogo, chef de chaine de la radio Amplitude FM au Cameroun, le Syndicat National des Journalistes du Cameroun (SNJC) prend la parole pour exiger justice et appelle à la mobilisation.

Dans une sortie datée du 17 janvier, le SNJC exprime son inquiétude face au changement de juge d’instruction dans l’affaire Martinez Zogo et appelle à ce que cela ne serve pas de prétexte pour éviter de prendre des responsabilités. L’organisation syndicale demande l’ouverture d’un procès et la mise en détention des coupables présumés.

Le SNJC appelle également l’ensemble de la presse à maintenir la pression sur les autorités camerounaises pour faire toute la lumière sur cette affaire, ainsi que sur d’autres cas d’agressions contre des journalistes. L’indépendance de la justice dans cette affaire est mise en doute, et le syndicat souhaite que les responsables de ces crimes soient jugés et condamnés.

Le gouvernement camerounais est directement interpellé par le SNJC, qui demande qu’il mette tout en œuvre pour faire éclater la vérité sur l’assassinat de Martinez Zogo. L’organisation syndicale veut voir cesser l’impunité concernant les actes violents envers les journalistes dans le pays.

Par ailleurs, le SNJC recommande des actions concrètes de commémoration. Il encourage les médias audiovisuels à organiser des plateaux spéciaux, la presse écrite et cybernétique à consacrer au moins une première page à cette commémoration. Les membres du SNJC sont appelés à manifester leur tristesse sur leurs statuts et à se vêtir en noir chaque mercredi pour renforcer la campagne de mobilisation.

Cette sortie intervient à un moment crucial, marquant le premier anniversaire de la disparition tragique de Martinez Zogo. Malgré les arrestations de suspects, la justice semble éprouver des difficultés à ouvrir un procès, suscitant ainsi l’inquiétude et la réaction ferme du Syndicat National des Journalistes du Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi