fbpx

Cameroun Actuel

Tronçon Ndobiam-Nbiam : le ministère des Travaux publics met fin au contrat avec le Groupe Anza Sarl

Le ministère des Travaux publics du Cameroun a pris une décision cruciale en mettant fin au contrat du marché (Lot 2) octroyé au Groupe Anza Sarl. Ce contrat portait sur les travaux d’entretien des voies d’accès et la reconstruction d’un pont définitif sur la rivière Mahou du tronçon de route Ndobiam-Nbiam, dans le Département du Nkam, région du Littoral.

La résiliation de ce marché intervient suite à une violation des dispositions clés du Code des marchés publics camerounais, en particulier l’article 182 (d), interdisant toute sous-traitance sans autorisation préalable du Maître d’Ouvrage.

En conséquence de cette résiliation, le Groupe Anza Sarl est désormais inéligible pour soumissionner à de nouveaux marchés publics au Cameroun pendant deux ans, conformément à l’article 184.1 du Code des marchés publics.

Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a également annoncé que les cautions émises par le Groupe Anza Sarl pour ce marché seront utilisées pour assurer le remplacement de l’entrepreneur et le remboursement de l’avance de démarrage perçue.

Ce marché, résultat d’un appel d’offre international ouvert en procédure d’urgence en octobre 2019 pour un montant global de 1 035 190 528 francs CFA, avait un délai d’exécution fixé à 12 mois, bien que les travaux aient commencé un an plus tard, en août 2020.

Cette résiliation souligne l’importance de la conformité aux règles établies dans le domaine des marchés publics, tout en mettant en lumière les conséquences sérieuses des violations de ces règles pour les entreprises impliquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi