fbpx

Cameroun Actuel

Traque de ‘White’ : un criminel redouté, auteur présumé d’un crime odieux

Ville de Douala

Le quartier de Bessengue, berceau et théâtre des méfaits de celui surnommé « White », a été le témoin d’un nouvel acte atroce. À peine libéré de la prison de New Bell, ce criminel aurait participé à une agression armée, coûtant tragiquement la vie à Gabrielle, lors d’une attaque survenue mardi à 3 heures du matin. Accompagné de ses complices, il aurait usé d’un poignard pour perpétrer cet acte.

Ce personnage, connu pour ses méfaits depuis ses débuts à Bessengue, avait débuté sa carrière criminelle en tant que pickpocket, opérant à la descente des passagers à un feu rouge du terminus de bus. Progressivement, il aurait évolué vers des agressions nocturnes pour finalement basculer vers des crimes d’une violence inouïe.

Les informations recueillies par un témoin évoquent la présence de « White » dans un bar, signalée hier à l’entrée du domicile Tankou à Bafoussam. Ces indications pourraient s’avérer cruciales dans la traque de cet individu redouté et fortement soupçonné d’être impliqué dans l’atroce agression ayant coûté la vie à Gabrielle.

Les autorités locales et les forces de l’ordre ont intensifié leurs efforts pour appréhender « White » et ses complices, déployant des moyens conséquents pour assurer la sécurité des habitants. Cette traque s’inscrit dans un contexte où la population exprime sa vive inquiétude face à la récurrence des actes criminels dans cette région.

L’implication de « White » dans ce dernier événement tragique soulève des questions cruciales quant à la surveillance et à la réinsertion des individus après leur libération de prison. Son parcours, depuis ses débuts modestes de pickpocket jusqu’à sa dérive dans des actes criminels d’une gravité extrême, interpelle sur l’accompagnement et la prévention pour éviter de tels drames.

Alors que l’ombre de la terreur plane dans le quartier de Bessengue et au-delà, la coopération entre les autorités et la communauté locale est essentielle pour appréhender « White » et mettre fin à cette vague d’insécurité. Cette traque s’intensifie, alimentant l’espoir de mettre fin aux agissements d’un criminel redouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi