fbpx

Cameroun Actuel

Tikum Elias Mbanwei nommé DG du Matgénie, un défi colossal en vue

À la suite d’un Conseil d’administration exceptionnel tenu le 26 décembre 2023, Tikum Elias Mbanwei a été désigné directeur général du Parc national du matériel de génie civil (Matgénie), succédant ainsi à Gustave Ebongué, après une série de turbulences à la tête de cette entreprise publique.

Ingénieur des travaux de génie civil et anciennement inspecteur général des services au ministère des Travaux publics, Mbanwei fait face à un héritage difficile. Le Matgénie, en proie à des difficultés depuis deux décennies, a vu ses derniers directeurs généraux impliqués dans des affaires de détournements de fonds publics. Cette succession de scandales a grandement affecté l’entreprise, qui lutte également pour payer les salaires de ses employés, entraînant des grèves récurrentes.

Mbanwei devient ainsi le troisième directeur général du Matgénie en six ans, prenant les rênes d’une entreprise déjà affaiblie. Les rapports de la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR) soulignent que malgré la conclusion de contrats substantiels, l’entreprise n’a pu réaliser qu’une fraction de ses prestations en raison de difficultés financières et d’un parc de matériel déclinant.

La nomination de Mbanwei s’accompagne également de la désignation de Joseph Zambo Belinga en tant que président du Conseil d’administration (PCA), succédant ainsi à Jean Roland Daniel Ebo, marqué par des relations tendues avec les différentes équipes dirigeantes du Matgénie.

L’enjeu majeur pour Mbanwei réside dans la revitalisation d’une entreprise dont les revenus générés servent principalement à payer les salaires des employés, laissant peu de marge pour les opérations et la croissance. Le contrat signé avec la société belge DEM Group pour fournir du matériel semble être resté inactif, tout comme les suggestions du Premier ministre visant à octroyer des contrats publics au Matgénie pour stimuler son activité économique.

Dans ce contexte, la nomination de Mbanwei représente un défi colossal, exigeant des mesures structurelles et une révision profonde des politiques de l’entreprise pour restaurer sa stabilité financière et sa crédibilité. La poursuite des problèmes au Matgénie souligne également l’urgence d’une approche stratégique et cohérente pour sortir cette entreprise de sa spirale de difficultés persistantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi