fbpx

Cameroun Actuel

Tensions sociales chez Brussels Airlines : menace de grève et risques pour les liaisons avec l’Afrique

La compagnie aérienne Brussels Airlines est actuellement en proie à une crise sociale persistante, marquée par la menace imminente d’une grève de certains membres du personnel, notamment des pilotes et des employés des opérations au sol.

Ces tensions font planer la menace de « sérieuses perturbations » sur le réseau de vols de la compagnie, en particulier ceux à destination ou en provenance de l’Afrique, y compris des destinations clés comme Douala et Yaoundé au Cameroun. Étant donné l’importance stratégique de ces liaisons vers le continent, toute interruption significative des vols pourrait avoir des répercussions négatives sur les résultats financiers de la compagnie.

Brussels Airlines a clôturé l’année 2022 avec des revenus atteignant 1 217 millions d’euros, enregistrant une hausse de 117% par rapport à l’année précédente. Ces performances ont été largement soutenues par son réseau de vols en direction et en provenance du continent africain, dont le taux d’occupation des sièges a atteint un niveau record de 85%. Un économiste souligne que pour maintenir cette tendance, il est crucial pour la compagnie, membre du réseau Lufthansa Group, de « résoudre rapidement ces tensions sociales internes afin de maintenir son expansion et son succès dans la région africaine ».

Les membres du personnel de Brussels Airlines protestent principalement contre le non-respect de plusieurs conventions collectives par la direction. Ils revendiquent une revalorisation de leurs conditions de travail et salariales, mettant en avant la reprise du trafic aérien, presque revenu à son niveau de 2019 après la crise du Covid-19. Bien que des négociations aient eu lieu en novembre 2023 pour éviter une grève, les tensions persistent. Un préavis de grève avait été déposé en décembre, suivi d’une grève des pilotes de 24 heures en janvier, sans résultat concret.

Malgré les promesses de la direction de poursuivre les discussions avec les représentants du personnel, les tensions persistent. Une réunion de conciliation prévue ce lundi pourrait être cruciale pour apaiser les préoccupations des employés et éviter de nouvelles perturbations potentielles dans les opérations de Brussels Airlines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi