fbpx

Cameroun Actuel

Tensions à l’Ordre National des Médecins du Cameroun : Les médecins s’opposent à l’ingérence du Ministère de la Santé

Ordre National des Médecins du Cameroun

Des tensions et des accusations d’ingérence secouent l’Ordre National des Médecins du Cameroun (ONMC) suite à des manœuvres du Ministère de la Santé. Une lettre ouverte signée par Asong Michael Khumbah, pointe du doigt la tutelle pour des interventions jugées inappropriées et contraires à la législation.

Dans cette lettre ouverte, Asong Michael Khumbah expose des pratiques qu’il qualifie d’entraves à l’organisation des élections au sein de l’Ordre National des Médecins du Cameroun. Il accuse le Ministère de la Santé de perturber le bon fonctionnement de l’Ordre en cherchant à s’immiscer dans ses affaires internes, malgré le principe d’indépendance qui devrait être préservé.

Selon Khumbah, les problèmes actuels de l’ONMC ont commencé avant la fin du mandat du Président Guy Sandjon. Ce dernier, dans sa tentative d’organiser des élections conformément à son mandat, s’est vu opposer une demande de surseoir par le Ministère de la Santé, suscitant ainsi des questionnements quant à la légalité de cette décision.

Le document de l’ONMC est cité pour démontrer que les actions du Ministère de la Santé ont été en violation de la loi. Parmi les points soulevés, Khumbah met en avant la consultation non nécessaire du Ministère pour convoquer une assemblée générale élective, la modification non conforme du code déontologique, et l’ingérence dans le processus électoral.

La lettre évoque également les soupçons quant à l’intention du Ministère de placer un candidat de son choix à la tête de l’ONMC, soulignant l’insistance du Ministre à nommer le Pr. Emmanuel Essomba, directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala, à cette fonction.

Cette situation a suscité un tollé parmi les médecins, soulignant le besoin de respecter la législation et d’assurer l’indépendance de l’Ordre pour le bon exercice de ses fonctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi