fbpx

Cameroun Actuel

Tensions à COTCO : les Tchadiens s’opposent à la proposition de Ngoh Ngoh de nommer Simo Djonou Jean Paul Directeur général

Simo Djonou Jean Paul

Une vive tension règne au sein de la Cameroon Oil Transportation Company (COTCO) alors que la nomination du nouveau directeur général est en discussion. Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la République, a proposé Simo Djonou Jean Paul pour occuper ce poste, suscitant le désaccord des Tchadiens.

La situation a pris une tournure particulière après le limogeage de Harouna Bako, récemment nommé à la tête de la Société nationale de raffinage (SONARA), sur demande des autorités tchadiennes. Un conseil d’administration de COTCO est prévu dans les prochains jours pour officialiser la nomination du nouveau directeur général, et la proposition de Simo Djonou Jean Paul par Ngoh Ngoh ne fait pas l’unanimité.

Les Tchadiens expriment leur désapprobation envers cette nomination, en raison du passage controversé de Simo Djonou Jean Paul à la SONARA. Son mandat à la tête de la SONARA a été marqué par des controverses, notamment son implication dans le scandale de l’assurance de la SONARA, qui pourrait coûter près de 200 milliards de Fcfa à l’État camerounais.

Les critiques et la méfiance envers Simo Djonou Jean Paul ont créé une division au sein de COTCO, les Tchadiens insistant sur le fait qu’ils ne veulent pas d’un directeur ayant un passé controversé. Cependant, Ferdinand Ngoh Ngoh semble déterminé à imposer cette nomination malgré les objections.

La tension devrait monter à l’approche du conseil d’administration de mardi prochain, où la décision finale sur le nouveau directeur général de COTCO sera prise. Les observateurs suivront de près l’issue de cette situation qui risque d’impacter les relations au sein de l’entreprise et entre les deux pays concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi