fbpx

Cameroun Actuel

Tension en Guinée-Bissau : le président dénonce une tentative de coup d’État

Des affrontements meurtriers ont secoué la Guinée-Bissau, suscitant de vives préoccupations alors que le président Umaro Sissoco Embaló dénonce une tentative de coup d’État. Les récents événements ont jeté le pays dans une crise politique aux conséquences graves, marquée par des affrontements entre les forces de sécurité.

Le président Embaló, revenant de sa participation à la COP28 à Dubaï, a exprimé son inquiétude face à cette tentative de coup d’État. Il a souligné les conséquences sérieuses de cet acte et a affirmé que des indices prouvaient sa préparation avant même les célébrations du 50ᵉ anniversaire des forces armées, le 16 novembre.

Les troubles ont commencé lorsque des membres de la Garde nationale ont extrait de force le ministre de l’Économie et des Finances ainsi que le secrétaire d’État au Trésor public des locaux de la police judiciaire. Ces deux hauts fonctionnaires faisaient l’objet d’une enquête concernant un retrait de dix millions de dollars des caisses de l’État, sous ordre du procureur général nommé par le président.

La situation s’est ensuite envenimée avec des affrontements entre la Garde nationale et les forces spéciales de la Garde présidentielle, provoquant la mort d’au moins deux personnes selon un responsable militaire. Les tensions ont atteint un pic avec le retranchement des éléments de la Garde nationale dans une caserne, entraînant des combats violents jusqu’à la capture ou la reddition du commandant de la Garde nationale, le colonel Victor Tchongo.

Le calme est revenu, mais ces événements ont semé l’instabilité dans le pays. La déclaration du président souligne les enjeux sérieux auxquels la Guinée-Bissau est confrontée. Une atmosphère tendue persiste dans le pays alors que les autorités s’efforcent de rétablir l’ordre et la stabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi