fbpx

Cameroun Actuel

Sud : les femmes rurales du département de la Mvila en rangs serrés pour tordre le cou à la pauvreté

Sud : les femmes rurales du département de la Mvila en rangs serrés pour tordre le cou à la pauvreté

La cérémonie commémorative de la 28e édition de la journée mondiale de la femme rurale au village Minlamizibi dans l’arrondissement de Ngoulemakong, département de la Mvila, le 15 Octobre 2023 a été une démonstration de force majeure de la solidarité des femmes vivant en milieu rural.

Au regard de l’impressionnant déploiement des femmes rurales venues des huit arrondissements du département de la Mvila, vu le contenu et l’opportunité de cette cérémonie, le rendez-vous du village Minlamizibi s’est rapidement transformé en une démonstration de force majeure de la vitalité, du dynamisme des femmes vivant en milieu rural. Leur message est clair démontrer à la face du monde leur volonté de leadership dans le domaine de la production.

En chant, en danse et dans les discours prononcés elles ont exprimé l’intérêt qu’il y a à travailler en équipe car pour elles l’ère des destinées singulières est révolue. En mutualisant leurs efforts elles peuvent produire mieux, plus, engranger de plus grands bénéfices et améliorer leurs gains.

Pour Pulchérie Afoubou Bengono la Présidente du Réseau des Femmes Élues Locales de la Mvila, « nous avons décidé d’accompagner, d’aider les femmes rurales à mutualiser leurs efforts afin de produire en qualité et en qualité. Nous sommes donc dans notre rôle celui d’encadrement de la femme rurale pour qu’elle ne se sente pas abandonnée, délaissée« .

Monter en puissance

Minlamizibi n’aura pas été simplement un espace de célébration et d’exaltation du dynamisme de la femme rurale de la Mvila mais aussi et surtout un cadre de réflexion axé sur la thématique qui soutend l’édition 2023 de la journée mondiale de la femme rurale. Elles ont saisi le contenu de ce thème comme une interpellation à leur endroit. Ceci dans un contexte où la transformation structurelle de l’économie et des produits issus de la terre est un impératif, elles ont décidé de bénéficier à fond des facilités et des avantages qu’offre la libre circulation des personnes, des biens et des services dans les quarante quatre pays de la Zone de Libre Échanges Continentale Africaine la Zlicaf.

Allier courage et détermination

En somme les femmes rurales du département de la Mvila ont décidé de tourner le dos à la pauvreté et travailler d’arrache-pied pour leur autonomisation. La panoplie, la diversité et la qualité des produits agro-pastoraux présentés à la foire-exposition vente traduisaient non seulement la vitalité mais également la florescence des activités du travail de la terre véritable mamelle nourricière.Un dynamisme qui n’a pas laissé les membres du Réseau des Femmes Élues Locales de la Mvila indifférentes.

En guise d’encouragement et de motivation le Réseau des Femmes Élues Locales de la Mvila a octroyé à une cinquantaine d’associations et de groupes organisés de femmes rurales des huit arrondissements du département de la Mvila du matériel et des outils de travail. Un important don décliné en semences de maïs, brouettes, portes-tout, pulvérisateurs, paniers, houes, machettes, atomiseurs, tronçonneuses, moto-pompes.

Un signal fort qui augure une production à grande échelle, en qualité et en quantité dans les prochains jours. Selon Syliac Marie Mvogo le Préfet du Département de la Mvila, « lorsque les femmes rurales se mettent ensemble elles peuvent faire des merveilles. Ce que nous voyons ici n’est que le fruit des efforts conjugués, nous voulons davantage les encourager dans ce sillage« .

Les femmes rurales du département de la Mvila veulent donc jouer un rôle capital dans l’émergence du Cameroun. Un engagement réitéré au village Minlamizibi sous l’impulsion du Réseau des Femmes Élues Locales du département de la Mvila.

Consty ZANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi