fbpx

Cameroun Actuel

Starlink : la fin du roaming international pour les utilisateurs au Cameroun

Starlink

Une annonce récente a secoué la communauté des utilisateurs de Starlink au Cameroun : SpaceX, la société dirigée par Elon Musk et responsable du réseau Internet par satellite, prévoit de mettre fin au roaming international pour ses clients dans le pays d’ici le 30 avril 2024. Cette décision, révélée par l’entrepreneure tech bien connue Rebecca Enonchong, a suscité de vives réactions et soulevé des questions sur l’accès à l’Internet haut débit dans le pays.

Selon les termes des conditions de service de Starlink, l’utilisation du service avec le roaming régional ou global dans les pays où le service n’est pas officiellement autorisé constitue une violation des conditions d’utilisation. SpaceX a donc décidé de mettre en œuvre des mesures strictes pour mettre fin à cette pratique. À partir du 30 avril 2024, les utilisateurs ne pourront plus accéder à Internet via Starlink en dehors des pays où le service est approuvé, à l’exception de la consultation de leur compte Starlink et des mises à jour de ce dernier.

Cette décision a été motivée par la nécessité pour SpaceX de se conformer aux réglementations en vigueur dans les pays où elle opère. Malgré l’absence d’autorisation officielle pour Starlink au Cameroun, de nombreux utilisateurs ont réussi à contourner cette limitation en souscrivant à des plans de service mobile et en utilisant le roaming dans d’autres pays. SpaceX a décidé de mettre fin à cette pratique, notamment en utilisant la technologie de géolocalisation « Geofencing » pour identifier et limiter l’accès des utilisateurs au service.

La réaction du gouvernement camerounais à cette annonce reste ambiguë. Bien que des demandes aient été adressées à SpaceX pour cesser la commercialisation de ses services au Cameroun et bloquer l’accès des utilisateurs camerounais, aucune autorisation réglementaire n’a encore été accordée à la société américaine pour opérer dans le pays. La ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, a affirmé que des procédures étaient en cours pour régulariser la présence de Starlink dans le pays, mais aucun délai précis n’a été communiqué.

En attendant, cette décision de SpaceX suscite des inquiétudes parmi les utilisateurs et les entrepreneurs du secteur tech au Cameroun. Certains craignent que la suspension de l’accès à Starlink ne compromette l’accès à Internet haut débit, surtout dans les régions mal desservies par les infrastructures traditionnelles. Cela soulève également des questions plus larges sur la régulation des technologies émergentes et l’accès équitable à l’Internet dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi