fbpx

Cameroun Actuel

Soutenu par les espoirs d’ETF, le bitcoin à un nouveau pic annuel

La Revue vaudoise fait son retour vendredi. Une cinquantaine de représentations sont programmées jusqu’au 31 décembre au port de Territet. Mélangeant humour et musique, le spectacle passera au crible l’actualité, qu’elle soit locale, nationale ou internationale.

Comme l’an dernier, le spectacle se déroulera dans un « Magic Mirror », à savoir un chapiteau de bois, toiles et miroirs, « conçu comme une salle de bal itinérante des années folles », indiquent les organisateurs dans leur communiqué.

Pour cette 5e édition, ce nouveau chapiteau a été spécialement acheminé des Pays-Bas, afin notamment de gagner en espace. Le spectacle se joue sur une scène à 360 degrés avec des places autour de la piste centrale.

La conception et la mise en scène ont été signées par Jean-Luc Barbezat, qui en est aussi le producteur exécutif. Il a notamment collaboré avec Yann Lambiel en tant que conseiller artistique.

Dittli, Berset, Super League et Dubochet

Au casting du spectacle figurent des fidèles de la troupe comme Nathalie Devantay, Cuche et Barbezat, Jenny Lorant ou encore le champion de beatbox Keumart, déjà présents l’an dernier. Ils sont rejoints par d’autres artistes, Lord Betterave, Jessie Kobel, Karim Slama et Léa Gamba.

Le spectacle passera au crible différentes actualités. « Comment ne pas revenir sur l’affaire Dittli, les adieux de Berset, les performances des clubs vaudois en Super League, le leader de la jeunesse vaudoise Jacques Dubochet ? », écrivent les organisateurs, qui annoncent même « la présence du corps sans tête du Major Davel ».

Le spectacle dure 1h40 et deux soirées spéciales sont programmées les 24 et 31 décembre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi