fbpx

Cameroun Actuel

Sommet Russie-Afrique : pourquoi ce président africain ne pourra pas y être

Alors qu’il devait se rendre à Kiev pour rencontrer son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky avant la tenue du sommet Russie-Afrique, le président congolais Félix Tshisekedi ne s’est pas finalement déplacé et n’assistera pas non plus au sommet de Saint-Pétersbourg, les 27 et 28 juillet, en compagnie de ses pairs africains.

La présidence congolaise annonçait ce lundi 24 juillet que « pour des raisons indépendantes de sa volonté, le président Tshisekedi n’a malheureusement pas pu effectuer le déplacement en Ukraine et en Russie » en amont de ce sommet aux multiples enjeux.

Par ailleurs, Félix Tshisekedi se doit d’être présent ce vendredi 28 juillet à l’ouverture des Jeux de la francophonie 2023, à Kinshasa.

Pour d’autres observateurs, il y aurait eu une pression internationale ce que dément la présidence de la République démocratique du Congo.

L’Ukraine et la Russie s’accusent

En marge du rendez-vous de Saint-Pétersbourg ce jeudi 27 et vendredi 28 juillet, la diplomatie ukrainienne et russe font chacune de son côté des pieds et des mains pour se faire des alliés sur le continent.

Le sommet Russie-Afrique, pour le ministre des Affaires étrangères ukrainien Dmytro Kouleba, n’est qu’un moyen pour polir l’image du président russe Vladimir Poutine, pendant que le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, accuse les pays occidentaux de faire pression sur les dirigeants africains « pour empêcher ces États africains d’être représentés à ce sommet ».

ATS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi