fbpx

Cameroun Actuel

Soirée compliquée pour le LS qui n’est toujours pas sauvé

Le Lausanne-Sport s’est incliné 0-2 à domicile face à Lucerne. Le maintien des Vaudois en Super League n’est donc toujours pas assuré.

Dans le premier quart d’heure, on a pourtant cru que ça allait le faire. Malgré les blessés, les suspendus et donc, une équipe totalement remaniée, les Lausannois ont été les premiers à se montrer dangereux. À la 9e minute par exemple, avec un bon enchaînement Sanches-Giger-Labeau. Mais l’attaquant, qui avait pourtant le champ relativement libre, a envoyé à côté. Ou encore deux minutes plus tard avec Rares Ilie qui, par un excellent jeu de jambes, s’est défait de l’amas de joueurs lucernois qui défendaient dans les 16m. Mais la frappe a été arrêtée par le gardien.

Et puis l’ouverture du score est arrivée chez les visiteurs par Thibault Klidje à la 14e. Les Lucernois étaient en supériorité numérique devant la cage et l’attaquant n’a eu aucun mal à se dégager la place nécessaire pour marquer. Lausanne a tenté de réponde immédiatement… en envoyant le ballon à côté du but.

Ce sera malheureusement le résumé du match côté vaudois. Et quand ce n’était pas le tir qui n’était pas cadré, c’était les centres qui étaient manqués à cause d’un mauvais timing. Comme à la 60e et cette passe à ras le sol de Brighton Labeau que Kaly Sène n’a pu que regarder passer au deuxième poteau.

Les hommes de Ludovic Magnin ont essayé, mais rien n’y a fallu. Le coup de massue arrivera à la 81e. C’est Teddy Okou qui a trompé Karlo Letica pour inscrire de 0-2. Les Lausannois, comme s’ils n’en avaient pas déjà assez vu comme ça pour la soirée ont encore dû voir Noë Dussenne se faire expulser à la 85e. Le capitaine du LS, qui avait déjà reçu un carton jaune plus tôt dans la rencontre, s’est vu punir une deuxième fois pour une stupide faute lors d’une remise en jeu. Les trois coups de sifflet de l’arbitre ont sonné comme la fin d’un calvaire.

« C’est une défaite très difficile à encaisser parce qu’on aurait pu remporter ce match et en finir une bonne fois pour toute », a lâché Kaly Sène. L’équipe que l’on a vu sur le terrain ce mercredi ne ressemblait pas à celle que l’on a l’habitude de voir. En cause, on l’a dit, plusieurs blessés et joueurs suspendus. Ainsi, Ludovic Magnin avait titularisé Stjepan Kukuruzovic ou encore Alvyn Sanches. Mais pour Kaly Sène, ces changements ne sont pas une excuse.

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi