fbpx

Cameroun Actuel

Sérail : Oswald Baboké pressenti au poste de DG de la SNH

Dans une posture de refonte de la haute administration, l’on prête à Paul Biya l’intention de faire souffler un vent nouveau à la Société nationale des hydrocarbures en nommant Oswald Baboké à la direction générale.

Une ambiance peu particulière est actuellement observée à la Société nationale des hydrocarbures (Snh) depuis que le Conseil d’administration de cette société étatique a décidé du gel de la transaction conclue le 19 avril 2023 entre la Snh et la Société Savannah Energy.

Cette décision vient après que l’Administrateur directeur général de la Snh, Adolphe Moudiki, ait demandé le remplacement de Menguele Judith, représentante du ministère des Finances au Conseil d’administration de la Cotco.

Et pour cause, soutient-il, «elle s’est illustrée par des prises de position contraires à celles du représentant de la Snh,manifestant ainsi publiquement une divergence de la partie Camerounaise sur le dossier».

La Snh avait motivé cette position dans l’optique d’augmenter significativement sa participation dans Cotco par un partenariat stratégique avec Savannah Energy. Sauf que cette proposition n’a pas été approuvée par la représentante du ministère des Finances, Judith Menguele, qui a manifesté publiquement une divergence d’opinions sur ce dossier.

Sur cette épineuse situation, le Conseil d’administration a donc tranché ; «gel de la transaction conclue le 19 avril 2023 entre la Snh et Savannah Energy».

Ce feuilleton met en exergue les rapports peu cordiaux entre le Pca de la Snh et l’Adg. Ces rapports risquent consacrer la suite de la valse des directeurs généraux de sociétés étatiques qui ne semble pas vouloir s’essouffler au Cameroun.

Selon des indiscrétions, il n’est pas exclu que Paul Biya bouscule les «acquis» de certaines forces obscures. Dans ce climat de suspense, les rumeurs vont bon train. Des noms circulent déjà sur les réseaux sociaux pour remplacer Adolphe Moudiki.

Une source des services dits asensibles» de la présidence de la République annonce la nomination du directeur général adjoint du Cabinet civil de la présidence de la République, Oswald Baboke. Ce dernier, désormais au cœur du système,fait figure de « candidat très sérieux”, selon un visiteur régulier du palais de l’Unité, ce d’autant plus que le Dga du Cabinet civil fait une percée dans le secteur du pétrole.

En effet, selon un lanceur d’alerte basé à l’étranger, le réputé proche de la Première dame Chantal Biya,qui a fait l’essentiel de sa courte carrière à la présidence, a créé une société pétrolière appelée «Jocciddalo».

D’après cet activiste, cette société aurait récemment obtenu l’autorisation du ministre des Mines, Fruh Calistus Gentry, d’importer 10 000 tonnes de gasoil, soit deux fois la norme à raison de 7 milliards de Fcfa par tranche importée alors qu’ils n’ont aucune station d’essence.

Info ou intox, ce prétendu mouvement à la tête de la Snh dont on dit qu’il devrait intervenir dans les prochains jours, renseigne au moins sur la psychose qui s’est emparée de cette société stratégique. Mais rien n’est en réalité garanti, Paul Biya étant réputé homme de surprises.

Serge Ekoumou | L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi