fbpx

Cameroun Actuel

Séisme au Japon: une nonagénaire retrouvée vivante

Une nonagénaire a pu être sortie vivante des décombres du séisme qui a fait au moins 126 morts dans le centre du Japon le 1er janvier. Mais les opérations de secours sont rendues plus ardues dimanche par des chutes de neige.

Le tremblement de terre de magnitude 7,5 qui a ravagé la péninsule de Noto, au bord de la mer du Japon sur la côte occidentale de l’archipel, a aussi fait 560 blessés et 222 personnes restent portées disparues, principalement dans les villes de Wajima et Suzu, selon un nouveau bilan annoncé dimanche matin par les autorités locales.

Samedi, une nonagénaire a été retrouvée vivante dans les débris de sa maison effondrée à Suzu, à la pointe de la péninsule, cinq jours après la catastrophe. La femme était consciente et pouvait répondre clairement aux questions lorsqu’elle a été secourue et emmenée à l’hôpital pour y être soignée, a indiqué la chaîne de télévision publique NHK.

« Tenez bon! », lui criaient des secouristes sous la pluie, dans une vidéo tournée par la police et diffusée par des médias locaux. « Tout va bien aller! », « restez positive ». Un porte-parole de la police de Tokyo a confirmé à l’AFP que le sauvetage avait été effectué par des policiers de Tokyo et de Fukuoka, sans donner plus de détails.

Fortes chutes de neige attendues

Le séisme, suivi de centaines de répliques, a provoqué l’effondrement de bâtiments et de routes, un millier de glissements de terrain et des incendies, notamment à Wajima, où les autorités pensent que de nombreux habitants sont toujours sous les décombres.

Les secouristes poursuivent leurs efforts pour secourir les personnes toujours portées disparues et isolées en raison des routes endommagées par le séisme, et acheminer vivres et équipements aux personnes réfugiées.

Les conditions météorologiques devraient cependant se dégrader sur place à partir de dimanche, avec de la pluie et de fortes chutes de neige attendues par endroits, l’agence météo japonaise alertant aussi sur les risques d’hypothermie.

De nouveaux glissements de terrain dus aux précipitations sont également à craindre et le verglas devrait encore compliquer la circulation sur les voies endommagées par le séisme.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi