fbpx

Cameroun Actuel

Scandale : l’animateur Duval Ebale accusé d’escroquerie envers un jeune couturier

Duval Ebale

Un scandale émerge au sein de la communauté entrepreneuriale alors qu’un jeune couturier accuse l’animateur bien connu, Duval Ebale, de l’avoir escroqué après avoir confectionné 9000 chasubles pour son entreprise d’hygiène, Hyper Clean.

La victime, dont l’identité reste anonyme, a partagé son expérience dévastatrice, révélant qu’elle avait été engagée par Duval Ebale pour réaliser un important lot de chasubles pour sa société. Un accord financier de 900 000 francs CFA pour les 9000 pièces avait été conclu, avec un acompte de 300 000 francs CFA remis à l’avance.

Cependant, après avoir livré le travail convenu, le jeune couturier affirme n’avoir jamais reçu le solde de 600 000 francs CFA. Ses tentatives de contacter Duval Ebale pour résoudre ce différend sont restées vaines, l’animateur ne répondant pas à ses appels et renvoyant systématiquement les tentatives de contact.

Cette affaire a suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes exprimant leur soutien à la victime et dénonçant les pratiques présumées de Duval Ebale. Certains appellent à une action légale immédiate pour résoudre cette affaire et assurer que justice soit rendue.

En réponse à ces accusations, Duval Ebale n’a pas encore fait de déclaration publique. Cependant, l’affaire prend de l’ampleur et les attentes sont fortes quant à une réponse de sa part pour clarifier la situation et résoudre ce différend financier.

Cet incident révèle les défis rencontrés par de nombreux jeunes entrepreneurs confrontés à des situations d’exploitation et soulève des questions importantes sur la protection des travailleurs indépendants dans le secteur de la couture et de l’artisanat.

Alors que cette affaire prend de l’ampleur, la communauté en ligne et les autorités locales attendent des mesures concrètes pour garantir que le jeune couturier obtienne justice et que de telles situations d’escroquerie soient évitées à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi