fbpx

Cameroun Actuel

Scandale financier : l’ancien gouverneur de la Banque Centrale nigériane libéré sous caution

Godwin Emefiele, ancien gouverneur de la Banque Centrale du Nigeria, a été libéré après avoir versé une caution dépassant les 300 000 euros, dans le cadre d’un dossier mêlant suspicions de fraude et de malversations financières.

Malgré sa remise en liberté, les accusations contre Emefiele demeurent graves. Son remplacement hâtif de tous les billets de banque au Nigeria avait précipité le pays dans une crise économique. Démis de ses fonctions, il avait été arrêté et incarcéré en juin, peu après l’entrée en fonction du président Bola Tinubu.

Pour obtenir sa libération, l’ancien banquier a dû s’acquitter d’une caution de plus de 300 000 euros. Emefiele est confronté à six chefs d’accusation, notamment pour des fraudes dans l’attribution de contrats publics.

Un rapport d’enquête remis à Tinubu en décembre révèle des preuves accablantes de malversations. Chaque réforme menée sous sa direction, comme le plan Covid, la refonte monétaire ou le lancement de la monnaie virtuelle eNaira, aurait été une occasion pour lui de s’enrichir personnellement.

Outre ces allégations financières, des interrogations politiques émergent sur la liberté de décision accordée à Emefiele pendant près de dix ans à la tête de la Banque centrale. Le rapport met en lumière pas moins de 593 comptes bancaires directement liés à l’ancien gouverneur, avec des avoirs illicites approchant les 600 millions d’euros dans des comptes au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Chine.

Il est également accusé d’avoir acquis illégalement 43 véhicules de fonction pour plus d’un milliard d’euros entre 2018 et 2020, profitant de sa position au sein de la Banque centrale. Les révélations de cette enquête jettent une lumière crue sur une possible série de malversations qui auraient pu se dérouler sous le règne d’Emefiele à la tête de la Banque centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi