fbpx

Cameroun Actuel

Scandale dans le football : le meilleur buteur de la CAN 2023 accuse la fédération de la Guinée Équatoriale de détournement de fonds et de corruption

La Guinée Équatoriale est secouée par un scandale majeur dans le monde du football, suite aux graves accusations portées par Emilio Nsue, le meilleur buteur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023. Après avoir inscrit 5 buts en 4 matchs et mené son équipe jusqu’en huitièmes de finale, Nsue a été suspendu par la fédération nationale pour des comportements jugés inappropriés.

Réagissant à sa suspension, le capitaine du Nzalang Nacional a choisi de s’exprimer via un direct sur Instagram, révélant des allégations accablantes à l’encontre de la fédération équato-guinéenne.

Parmi les accusations graves formulées par Emilio Nsue, on compte le détournement présumé d’environ un million d’euros par la fédération à la suite de la CAN 2021 au Cameroun. Il dénonce également des dettes non réglées envers l’hôtel de résidence de l’équipe nationale à Malabo, où les joueurs auraient été expulsés.

Selon Nsue, lors de la CAN 2023, les équipements des joueurs étaient introuvables quelques heures avant le match contre le Nigeria. De plus, le matériel de la sélection aurait été acquis grâce à des fonds fournis par les joueurs eux-mêmes, et non par la fédération.

Le capitaine affirme également qu’après avoir été désigné meilleur buteur de la CAN, aucun membre de la fédération ne l’a félicité. En ce qui concerne sa suspension, il déclare que la fédération aurait exercé des pressions sur l’entraîneur pour qu’il confirme que Nsue était un élément perturbateur, sous peine de licenciement.

Les allégations ne s’arrêtent pas là, avec Emilio Nsue évoquant même des cas de corruption au sein de la fédération. Ces révélations soulèvent des questions sérieuses sur la gestion du football en Guinée Équatoriale et promettent de susciter des enquêtes approfondies et des répercussions significatives dans le monde sportif du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi