fbpx

Cameroun Actuel

Scandale autour de l’affaire Martinez Zogo : Me Calvin Job réclame une enquête approfondie

Martinez Zogo

Me Calvin Job, avocat des ayants droit de la famille de Martinez ZOGO, exprime une colère palpable face aux récents développements entourant l’affaire de l’assassinat de Martinez ZOGO. Le vendredi 1er décembre 2023, une décision attribuée au juge d’instruction du Tribunal militaire de Yaoundé a suscité un profond mécontentement chez l’avocat.

Cette décision de main levée de la détention provisoire en faveur de Maxime EKO EKO et Jean Pierre AMOUGOU BELINGA a surpris Me Calvin Job. Le document, attribué au juge d’instruction Florent Aimée SIKATI, a justifié cette libération en déclarant que leur détention n’était plus nécessaire à la manifestation de la vérité.

Cependant, cette ordonnance a été rapidement démentie par le juge SIKATI lui-même, qui a affirmé que l’acte attribué n’était pas authentique dans une lettre adressée au régisseur de la prison principale de Yaoundé.

Pour Me Calvin Job, cette situation constitue une tentative d’évasion et appelle à une enquête approfondie pour identifier tous les responsables impliqués. Il dénonce la publication de cette ordonnance comme un faux en écriture, d’autant plus que jusqu’à présent, aucun des deux accusés n’a été libéré de prison.

Maxime EKO EKO et Jean Pierre AMOUGOU BELINGA font partie des personnes accusées d’avoir été impliquées dans le meurtre de Martinez ZOGO, chef de chaîne de Amplitude FM, en janvier 2023.

L’avocat insiste sur la nécessité d’une enquête urgente pour garantir la poursuite sereine de l’affaire et réclame une clarification de cette tentative présumée d’évasion qui entoure cette affaire sensible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi