fbpx

Cameroun Actuel

Sanctions de la CAF contre la Tanzanie : Adel Amrouche suspendu et la fédération condamnée

La Fédération tanzanienne de football (TFF) et son sélectionneur Adel Amrouche se retrouvent dans l’œil du cyclone après des déclarations controversées. La Confédération africaine de football (CAF) a rendu son verdict le samedi 20 janvier 2024, infligeant une amende de 10 000 USD (environ 4,5 millions de FCFA) à la TFF et suspendant Adel Amrouche pour huit matches.

La décision du Jury Disciplinaire de la CAF découle des déclarations de Adel Amrouche qui ont jeté du discrédit sur la CAF et la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Selon la CAF, ces propos portent atteinte à l’intégrité et à l’image de l’instance continentale du football.

Adel Amrouche, d’origine algérienne, avait déclaré : « La Fédération marocaine de football est une puissance prouvée dans le monde du ballon rond africain. D’ailleurs, lors du dernier match face au Maroc, ils nous ont imposé de jouer le soir alors qu’on voulait jouer en début d’après-midi. Actuellement, c’est le Maroc qui gère le football africain. Ils choisissent aussi leurs arbitres et nous, demeurons de simples spectateurs. »

En plus de l’amende infligée à la TFF, Adel Amrouche est suspendu pour huit matches, entraînant sa mise à l’écart des prochaines rencontres. Suite à cette décision, la TFF a annoncé la révocation d’Adel Amrouche de ses fonctions de sélectionneur. Hemed Morcco assurera l’intérim.

Cette affaire souligne les enjeux de la discipline et de la responsabilité des acteurs du football sur la scène continentale, renforçant l’importance de préserver l’intégrité du sport et de maintenir un esprit de fair-play.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi