fbpx

Cameroun Actuel

Samuel Eto’o négocie son entrée au Comité central et au bureau politique du RDPC

Ils y ont presque tous été membres : de Vincent ONANA à Iya Mohamed, en passant par Tombi À Roko et Seidou Bombo Njoya. Tous ces anciens présidents de la FECAFOOT ont été ou sont membres du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC). Samuel ETO’O a décidé de suivre leurs traces, s’imaginant sans doute que cela pourrait l’aider dans certaines circonstances…

C’est donc ce projet qui est au centre de la visite, mercredi dernier, du président de la Fédération Camerounaise de Football ( FECAFOOT) au secrétaire général du Comité Central du RDPC, Jean NKUETE.

Il s’agit d’une ambition que Samuel ETO’O nourrit en réalité depuis plusieurs semaines. Dans un premier temps, il rencontre à Yaoundé un membre du gouvernement originaire de l’Ouest et lui pose le problème de son entrée au comité central du RDPC lors du prochain congrès du parti au pouvoir. Ce dernier lui fait savoir qu’il n’a pas le pouvoir d’une telle initiative, mais lui donne néanmoins un bon tuyau : Rencontrer le secrétaire général du comité central du RDPC, Jean Nkuete, lui poser directement le problème, et arroser l’entourage de ce dernier.

Pendant plusieurs semaines, Samuel ETO’O tente d’obtenir sans succès un rendez-vous avec un NKUETE suspicieux. La chance va lui sourire lors d’un bref échange à La Tribune du stade Omnisports de Yaoundé lors de la dernière finale de la Coupe du Cameroun. NKUETE marque enfin son accord et rendez-vous est pris.

Ce jour, Samuel Eto’o a demandé directement et séance tenante à prendre une carte du parti au pouvoir pour être fin prêt, comme un soldat, pour la campagne du candidat-président Paul Biya. Jean Nkuete a tempéré ses ardeurs et lui a suggéré sur ce point de se rapprocher d’une cellule de base de son choix et qu’une fois cette étape franchie, il serait inséré dans la catégorie des grands militants au niveau central et l’a remercié pour son soutien au chef de l’Etat.

Il lui a également dit que la dernière décision concernant l’élection ou la désignation des membres du comité central du Rdpc pour ce qui est des personnalités connues de sa trempe relevaient strictement du chef de l’Etat et que le moment venu, il lui soumettrait sa requête. Et qu’il fallait être patient et aller pas à pas, d’autant plus que Eto’o Fils sur sa lancée avait demandé les missions des soldats des membres du Bureau politique…

Le président de la fédération camerounaise de Football a également rassuré le SG du comité central du RDPC sur son total soutien, indéfectible, au chef de l’Etat et que contrairement à ce que répandent ses détracteurs, il n’entend pas être un opposant au chef de l’Etat.

Sauf que quand Jean NKUETE rencontre Samuel ETO’O, il n’est pas informé de l’enquête criminelle déjà ouverte contre le président de la fédération camerounaise de Football à la police judiciaire sur instruction de Paul Biya pour : « abus d’autorité, corruption et autres».

La nouvelle créée jeudi matin un fort vent de panique dans l’entourage proche du SG du comité central du RDPC et Jean Nkuete, passablement agacé, décide de faire urgemment un compte rendu in extenso de sa rencontre avec Samuel Eto’o pour que le président national du RDPC ne prenne pas cette initiative comme une défiance à l’égard de ses instructions. Il a qualifié la visite de l’ancien buteur de simple visite de courtoisie au cours de laquelle il manifesté un intérêt pour son parti, se refusant à être auprès du président Paul Biya, le porteur d’une quelconque demande de l’intéressé à entrer au comité central et au Bureau politique du RDPC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi