fbpx

Cameroun Actuel

Samuel Eto’o contre-attaque : plainte annoncée contre la CAF pour des accusations « inappropriées »

Le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto’o, a décidé de prendre les devants en annonçant qu’il va porter plainte contre la Confédération africaine de football (CAF) concernant des accusations jugées « inappropriées ». Cette décision intervient après que la CAF ait ouvert une enquête sur l’ancien attaquant du FC Barcelone, suite à des allégations de « comportements inappropriés », émanant de plusieurs acteurs du football camerounais.

Bien que l’enquête ait été annoncée il y a quelques mois, aucune nouvelle n’a filtré quant à l’évolution de cette procédure, laissant planer l’incertitude sur les allégations formulées à l’encontre de Samuel Eto’o.

Lors d’une récente intervention sur France 24, Samuel Eto’o a révélé qu’il n’avait jamais été interrogé sur les faits qui lui étaient reprochés. Dans un acte de défense clair, il a déclaré avoir mandaté ses avocats pour porter plainte contre la CAF, cherchant à établir clairement les responsabilités dans cette affaire.

« Je n’ai jamais été interrogé sur ce qu’on me reprochait. J’ai donc mandaté mes avocats pour qu’ils portent plainte contre la CAF et que les responsabilités soient établies. C’était trop facile de salir tout ce que j’ai pu construire pendant ces quelques années dans le monde du football. La CAF s’est lancée beaucoup trop tôt dans un communiqué. C’est un comportement inacceptable », a déclaré Samuel Eto’o.

Cette réaction véhémente du président de la Fecafoot met en lumière le désir de clarté et de justice dans cette affaire. La plainte envisagée vise non seulement à défendre la réputation de l’ancienne star du football camerounais mais aussi à exiger des explications quant à la conduite de la CAF dans cette affaire, qu’il qualifie d' »inacceptable ».

L’évolution de cette situation sera suivie de près, laissant entrevoir des tensions persistantes entre Samuel Eto’o et l’instance dirigeante du football africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi