fbpx

Cameroun Actuel

Samuel Eto’o brise le silence : « place au travail pour les Lions Indomptables »

Samuel Eto'o

Depuis le début de la crise qui secoue la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Samuel Eto’o, son président, est resté discret. Mais aujourd’hui, l’ancienne star du football camerounais sort de sa réserve pour adresser un message fort à tous les acteurs du football dans son pays.

Lors d’un entretien téléphonique accordé à notre confrère Philippe Doucet, Samuel Eto’o a appelé à mettre fin aux polémiques incessantes et à se concentrer sur les prochains défis des Lions Indomptables. « Maintenant, c’est le Cameroun qu’il faut regarder et il faut se mettre au travail parce qu’on a perdu déjà beaucoup de temps », aurait déclaré Eto’o, selon les propos relayés par le journaliste consultant de la Chaîne Canal Plus.

Philippe Doucet, dans une analyse approfondie sur Canal Plus, a mis en lumière le véritable enjeu de la situation : le poste de coordinateur général des sélections nationales, confié à Benjamin Banlock, ancien secrétaire général de Samuel Eto’o et avec qui il entretient des relations conflictuelles. Selon Doucet, cette nomination constitue un véritable casus belli, accentuant les tensions au sein de la Fécafoot.

La période est cruciale pour les Lions Indomptables, qui se préparent pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Avec le nouvel entraîneur, Marc Brys, les joueurs entrent en stage dans quelques semaines en vue des rencontres contre le Cap Vert et l’Angola début juin.

Ce message de Samuel Eto’o intervient dans un contexte où les tensions internes au sein de la Fécafoot sont exacerbées. L’appel à l’unité et à la concentration sur les objectifs sportifs semble être son mantra pour sortir le football camerounais de la tourmente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi