fbpx

Cameroun Actuel

Rupture de contrat avec Bofas Sarl : nouveau revers dans la réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda

Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a pris la décision de mettre fin au contrat de l’entreprise Bofas Sarl, chargée des travaux de réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda.

Cette annonce a été faite à travers un manifeste rendu public le 26 février 2024. La résiliation du contrat fait suite à des manquements de l’entreprise, notamment une évaluation non concluante des prescriptions de l’ordre de service de mise en demeure, résultant du non-respect des obligations contractuelles et de l’abandon des travaux, selon le ministère.

Dans le manifeste, le ministre Nganou Djoumessi a déclaré : « Est résilié, à compter de la date de signature de la présente décision, le marché n°131/MMINTP/CSPM PFC/CCCM-TR/2022 passé avec l’entreprise Bofas Sarl (…) ». Cette résiliation intervient après des mois de préoccupations concernant le déroulement des travaux, et elle laisse planer des incertitudes sur la date de livraison initialement prévue pour le 17 octobre 2023.

L’entreprise Bofas Sarl est accusée de ne pas avoir respecté les obligations contractuelles, entraînant des retards importants et des risques potentiels d’ajournement de la date de livraison. Ce projet de réhabilitation, long de près de 52 km sur le corridor Yaoundé-Enugu, est financé par la Banque mondiale à hauteur de 110 milliards de FCFA. Le tracé de la route Babadjou-Bamenda est subdivisé en quatre sections, et à la date de la résiliation, seuls les travaux du lot 1 affichaient un taux d’exécution estimé à 92%.

Cette rupture de contrat représente un nouveau revers pour la réalisation de cette route majeure, soulignant les défis auxquels le secteur des travaux publics est confronté au Cameroun. Les autorités devront désormais envisager les prochaines étapes pour relancer et achever avec succès ce projet d’infrastructure crucial pour la connectivité dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi