fbpx

Cameroun Actuel

Romain Taofifenua aurait-il dû être exclu ? Quel est l’accueil du public pour Bastien Chalureau ? Questions et curiosités autour du match

l’essentiel
Les joueurs du XV de France ont remporté ce jeudi 14 septembre leur deuxième match de Coupe du monde en dominant de justesse les Uruguayens 27-12.

Maxime Lucu garde-t-il ses étonnantes statistiques ?

Le demi de mêlée porte-t-il chance à l’équipe de France ? Vous pourriez le penser. Le joueur de Bordeaux-Bègles possède une statistique que tous les sportifs rêvent d’avoir. En effet, à chaque fois qu’il a porté le maillot bleu, le XV de France a toujours gagné. En 17 sélections, les Bleus ont gagné 17 fois. Série actuelle.

Lire aussi :
France-Uruguay notes : Yoram Moefana se console en défense, Sekou Macalou agité

Critiqués après le premier week-end de compétition, les hymnes nationaux ont-ils été interprétés différemment ?

Fini le chant canonique de la Mêlée des choeurs (chorale d’enfants) tant décriée après les premiers matchs de la Coupe du monde. Hier soir à Lille, La Marseillaise a été reprise d’une seule voix par les enfants et le stade Pierre-Mauroy. Et le résultat était effectivement bien plus stimulant que la semaine dernière.

Lire aussi :
France-Uruguay : que signifie TMO, l’inscription qui désigne l’appel à l’arbitrage vidéo lors des matchs ?

Le stade Pierre-Mauroy était-il plein hier soir ?

Ce n’est un secret pour personne : le Nord n’est historiquement pas un pays de rugby. Pourtant, les Bleus y ont joué leur match hier et on pouvait légitimement se demander si le stade serait plein. La réponse est oui, Coupe du monde oblige. Une salle comble et 48 821 spectateurs à Lille.

Lire aussi :
REJOUER. France-Uruguay : au terme d’un match poussif, les Bleus signent leur deuxième succès dans cette Coupe du monde ! Revivez le film du match

Romain Taofifenua méritait-il un carton rouge après son tacle sur Santiago Arata ?

L’image était impressionnante, surtout à vitesse réelle. A la 27e minute, le deuxième ligne adresse un violent tacle au joueur castrais Santiago Arata. Problème, l’épaule de Taofifenua a heurté la tête du n°9 uruguayen et le joueur n’a pas vraiment fait l’effort d’encercler son adversaire qui était déjà projeté au sol par Woki. L’arbitre a logiquement donné un carton jaune mais le clan français a retenu son souffle pendant que l’action était inspectée par le bunker. Bien nommé. Mais l’arbitre a retenu une circonstance atténuante en faveur du Français. Santiago Arata tombait, la tête à hauteur d’épaule. La peine n’a pas été augmentée. Application stricte de la règle.

Lire aussi :
France-Uruguay : « Los Teros », que signifie le surnom des Uruguayens qui défient le XV de France à la Coupe du monde de rugby

Comment Bastien Chalureau a-t-il été accueilli par le public français ?

C’est la première fois qu’il…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi