fbpx

Cameroun Actuel

Retrait des troupes françaises : fin d’une présence militaire au Niger

Après trois mois depuis l’annonce de leur départ par le président français Emmanuel Macron suite au coup d’État du 26 juillet, les derniers soldats français ont quitté la base aérienne projetée de Niamey. Cet événement marque la fin de la présence militaire française au Niger.

Rfi rapporte que 50 soldats français, les derniers encore sur cette base, ont embarqué ce matin à bord d’un A400M de l’armée de l’air, mettant le cap sur la France. Le général Eric Ozanne, commandant des forces françaises au Sahel, a assisté à la restitution de l’emprise aux autorités nigériennes avant de rejoindre son état-major au Tchad.

L’armée française a quitté la base aérienne de Niamey sans laisser grand-chose derrière elle, selon les informations de Rfi. Ce retrait met fin à une période de présence militaire française dans cette région, marquant un tournant dans les relations entre la France et le Niger après des années de coopération sécuritaire.

Cette décision de retrait des troupes françaises fait suite à une série de changements et de réajustements dans la stratégie militaire française au Sahel. La situation sécuritaire dans la région reste préoccupante, et ce départ soulève des questions sur l’avenir des opérations de lutte contre le terrorisme et sur le paysage géopolitique de la région.

Le départ des soldats français de la base aérienne de Niamey témoigne de la volonté de la France de réorganiser ses engagements militaires dans la région et pourrait avoir des répercussions sur la dynamique sécuritaire régionale et les relations entre les pays de la zone sahélienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi