fbpx

Cameroun Actuel

Réseaux sociaux : les régulateurs des médias africains en conclave à Yaoundé

Réseaux sociaux

Le Conseil national de la communication en collaboration avec le Réseau des instances africaines de régulation de la communication (Riarc), s’est réuni ce mercredi 8 novembre 2023, pour une collaboration avec les représentants des plateformes numériques. Le but est de réfléchir à une régulation efficace des réseaux sociaux en Afrique.

C’est sous le thème « la problématique de la régulation des réseaux sociaux : les modalités d’une collaboration entre les régulateurs africains des médias et les plateformes numériques », que les travaux de réflexions sur la régulation des réseaux sociaux ont été lancés ce mercredi 08 novembre 2023 à Yaoundé.

En ouvrant ce forum, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, a rappelé l’importance d’un tel forum international dans un contexte où les réseaux sociaux connaissent de nombreuses dérives avec notamment la désinformation, la corruption des mœurs, les discours de haine et biens d’autres dérives. « Il est important d’interpeller le consortium pour une régulation forte des réseaux sociaux », a-t-il fait savoir au cours de son discours.

En effet, au cours de ces deux jours, les différents membres de la Riarc venus du Tchad, du Gabon, du Benin, du Maroc, prennent part aux travaux. Les participants discuteront lors des différents ateliers, sur des sujets tels que la gestion des politiques de contenu des plateformes numériques, les mesures de prévention de la désinformation et du discours de haine, ainsi que les modalités de collaboration entre les plateformes numériques et les régulateurs de médias.

L’objectif est de partager les expériences et de trouver des solutions adaptées à la régulation des réseaux sociaux. La présidente de la HACA (Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle) au Maroc, Latifa Akharbach a par ailleurs insisté sur une « réflexion sur la régulation des réseaux sociaux qui protège contre les risquesc’est une nécessité impérative pour garantir la liberté d’accès aux informations… Contribuer à permettre au citoyen d’évoluer dans un environnement qui soit ouvert éthique et pluraliste », fait-elle savoir.

Notons qu’à la fin des travaux qui s’achèveront le jeudi 9 novembre 2023, un rapport général et une déclaration de clôture seront publiés. Ces documents mettront en évidence les résultats et les différentes recommandations pour une mise en œuvre efficace des régulations des réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi