fbpx

Cameroun Actuel

Report de la CAN 2025 : Patrice Motsepe cite des défis logistiques majeurs

Patrice Motsepe

Lors d’une conférence de presse tenue à Abidjan ce vendredi, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est abstenu de confirmer les dates de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2025, évoquant de nombreux défis logistiques.

« La priorité pour nous tous est maintenant la Côte d’Ivoire », a souligné Motsepe, mettant l’accent sur l’attention actuelle portée à la CAN en cours en Côte d’Ivoire, qui devrait se conclure ce week-end.

Traditionnellement organisée tous les deux ans, la CAN connaît un retard inhabituel de six mois dans sa présente édition en raison de préoccupations liées à la saison des pluies en Afrique de l’Ouest. Désormais, la planification de la prochaine édition, prévue au Maroc en 2025, se heurte à d’importants obstacles.

Une période proposée est janvier et février. Cependant, cette fenêtre étroite pose des défis pour l’organisation d’une compétition de qualification, surtout avec des dates déjà allouées en juin pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026, sanctionnées par la FIFA.

La Fédération royale marocaine de football a récemment suggéré un calendrier « été 2025 » pour le tournoi. Cependant, cette option entre en conflit avec la Coupe du Monde des clubs de la FIFA, prévue en juin et juillet en Amérique du Nord.

Motsepe a reconnu la complexité de la situation, déclarant : « Il y a beaucoup d’événements concurrents en même temps, mais nous sommes convaincus que… ce sera effectivement aux alentours de cette période ». Cependant, il n’a pas fourni de confirmation définitive.

Tenter de retarder la CAN jusqu’en 2026 semble difficile en raison de la première Coupe du Monde à 48 équipes prévue cette année-là en Amérique du Nord. Motsepe a reconnu la nécessité d’accommoder d’autres compétitions concurrentes mais a exprimé sa confiance dans le succès de la CAN 2025.

« Nous devons tenir compte d’autres compétitions concurrentes, mais la CAN l’année prochaine sera un immense succès, et nous ferons d’autres annonces en temps voulu », a assuré Motsepe face aux questions sur le statut de la compétition pour 2025.

L’incertitude entourant les dates de la CAN souligne la jonglerie complexe nécessaire pour naviguer dans le calendrier international chargé du football. Alors que les parties prenantes attendent de nouvelles annonces, la communauté footballistique reste en suspens, impatiente d’assister à la résolution de ces défis de calendrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi