fbpx

Cameroun Actuel

Renforcement des liens commerciaux entre le Cameroun et la Tunisie : une croissance de 25% en deux ans

À la clôture de son séjour au Cameroun, l’ambassadeur de Tunisie, Karim Ben Becher, a révélé le 6 février 2024 que les échanges commerciaux entre la Tunisie et le Cameroun ont enregistré une augmentation significative de 25% au cours des deux dernières années. Cette information a été partagée lors d’une visite d’au revoir au ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana.

Selon le diplomate tunisien, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint 23 milliards de FCFA en 2022. Cette croissance est attribuée en grande partie aux exportations de produits agroindustriels et de matériaux de construction du côté tunisien, et aux exportations de bois, de cacao et de bananes du côté camerounais.

« Le Cameroun est un grand pays forestier et la Tunisie, dans sa balance commerciale, importe du Cameroun pratiquement 65% de ses importations de bois. Donc, il y a un gros potentiel à exploiter », a déclaré Karim Ben Becher après sa visite d’adieu au ministre des Forêts et de la Faune (Minfof), Jules Doret Ndongo, le 8 février dernier. Le diplomate tunisien est convaincu que le commerce entre le Cameroun et la Tunisie est appelé à augmenter, en particulier avec la mise en place de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

« Nous sommes dans une phase ascendante, mais il faut encore travailler beaucoup plus pour que ça se fasse dans les deux sens et qu’il y ait encore plus de produits et plus de services entre la Tunisie et le Cameroun« , a-t-il souligné à l’issue de son entretien avec le Mincommerce.

Karim Ben Becher a affirmé que le Cameroun est le premier partenaire économique de la Tunisie dans l’espace Cemac. Il a encouragé les opérateurs économiques tunisiens « à continuer sur la voie qu’ils ont empruntée en termes de commerce », tout en les incitant à s’implanter davantage au Cameroun, en particulier dans des secteurs tels que les produits agroalimentaires, les services liés aux infrastructures et aux études, ainsi que dans les domaines des produits de consommation courante.

Pour le diplomate tunisien, l’installation des Tunisiens au Cameroun est une opportunité prometteuse non seulement pour le développement du Cameroun lui-même, mais aussi dans la région Cemac. Il a également encouragé les hommes d’affaires camerounais à explorer les opportunités en Tunisie, créant ainsi une dynamique d’échanges mutuellement bénéfiques entre les deux nations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi