fbpx

Cameroun Actuel

Réhabilitation de la Boucle de la Lékié : les travaux confiés à Arab Contractors exécutés à 10% un an après

Le 6 juin 2022, le président de la République Paul Biya a marqué son accord pour que le marché de réhabilitation de la Boucle de la Lékié (81,50 km)  [échangeur Nkolbisson-échangeur Zamengoué (9,050km), Zamengoué-Ekekam-Montélé (43,950 km), Ekekam-Monatélé (28,500 km)] soit passé de gré-à-gré. Trois mois plus tard, le projet avait été attribué à Arab Contractors pour un montant de 31 milliards sur une durée de 24 mois. Sauf qu’environ un an après le lancement des travaux(en décembre 2022), le chantier est exécuté à 10,50%. C’est en tout cas,  le constat récemment dressé par le ministre des Travaux publics(Mintp). Au mois de juin dernier, l’on parlait d’une réalisation de 7,41% soit une évolution d’à peine 3% en 5 mois.

Si l’entreprise adjudicataire a encore 14 mois pour livrer le chantier, il reste tout de même qu’à ce rythme(en moyenne une évolution de 1% par mois), elle pourrait être tenue par le temps le moment venu d’autant plus que 39% des délais qui lui sont impartis ont déjà été consommés.  A l’origine de cette lenteur, le maître d’ouvrage évoque notamment les « problèmes liés au paiement des décomptes de l’entreprise, la pénurie de carburant et la validation des documents de gouvernance du projet ». En effet, apprend-on, « en ce moment, il s’agit de la rareté du pétrole lampant même, qui est un intrant dans la production du matériau fortement utilisé dans la construction routière ».

Paiement des décomptes

C’est depuis juin 2023 qu’Arab Contractor est attente  du paiement de son décompte d’avance de démarrage d’un montant de 6, 219 milliards de Fcfa et le règlement de son décompte provisoire N°1 des travaux d’un montant 1, 577 milliard de Fcfa. Le non-paiement des décomptes, faut-il le relever, a été cité parmi les obstacles à l’exécution physique des projets du Budget d’investissement public(BIP) situés à 40,7% à fin septembre 2023. Et pour remonter la pente, « la bonne nouvelle qui a été annoncée hier(4 octobre 2023, Ndlr) par la Direction générale du Trésor , de la coopération financière et monétaire(Dgtcfm) c’est que les 200 milliards de Fcfa qui ont été votés par le parlement dans le cadre de la loi de finance 2023(qui ont été mobilisés dans le cadre du reste à payer) seront essentiellement, sinon intégralement, consacrés à l’apurement de la dette sur les investissements publics », a rassuré le 5 octobre dernier, Isaac Tamba, Directeur général de l’Economie et de la Programmation des investissements publics au Minepat.

Pour faire avancer le projet de réhabilitation de la Boucle de la Lékié, le Mintp prescrit « la mise en cohérence des documents de gouvernance sur la base des  projets d’exécution et l’optimisation  des ressources au profit de la réalisation des travaux de base ». Mais attendant la mise en pratique de ces instructions, Augustin Tamba, le maire de la commune de Yaoundé 7e s’en est vertement pris à l’entreprise le 9 octobre dernier, au lendemain des pluies diluviennes ayant causé l’effondrement partiel du pont qui jouxte à l’Université catholique d’Afrique centrale à Nkolbisson.

« Depuis des années, on a connu des sinistres, on a connu des inondations. Si nous pouvons comprendre que les inondations sont issues des calamites naturelles (précipitations, les pluies) mais, ce qui pourrait également nous perturber c’est la lenteur dans la réaction de l’entreprise qui est adjudicataire du marché…Nous avons saisi le ministre des Travaux publics pour attirer son attention sur le comportement un peu belliqueux de l’entreprise qui refuse de prendre les mesures palliatives pour permettre aux populations riveraines de vaquer à leurs occupations », s’est offusqué l’exécutif municipal à la télévision nationale.

EcoMatin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi