fbpx

Cameroun Actuel

Recrutement de 38 opérateurs de terrain pour des transferts monétaires au Cameroun : un projet en faveur des ménages vulnérables

Le gouvernement camerounais, en collaboration avec la Banque mondiale, lance un appel à manifestations d’intérêt pour le recrutement de 38 opérateurs de terrain dans le cadre du Projet Filets Sociaux Adaptatifs et d’Inclusion Économique (PFS-AIE). Ce projet vise à soutenir les ménages ciblés à travers des transferts monétaires, avec un accent particulier sur les ménages vivant en situation de pauvreté chronique.

Les candidats intéressés doivent remplir certaines conditions, notamment avoir au moins le baccalauréat, une expérience d’au moins trois ans dans le domaine des filets sociaux, une excellente maîtrise d’une des langues majoritairement parlées dans la commune où ils envisagent de travailler, et une expérience de trois ans dans le ciblage des ménages pauvres.

Les opérateurs de terrain recrutés seront chargés de cibler les ménages démunis qui bénéficieront des transferts monétaires. Selon le projet, chaque ménage bénéficiaire percevra un montant total de 360 000 FCFA sur une période de 24 mois, avec des paiements de 20 000 FCFA tous les deux mois et de 80 000 FCFA aux 12e et 24e mois.

Le PFS-AIE, lancé récemment à Yaoundé, s’étend sur la période 2023-2028. Financé à hauteur de 146,752 milliards de FCFA, dont 92,752 milliards de la Banque mondiale et 54 milliards de l’État du Cameroun, le projet vise à pérenniser les activités du Projet Filets Sociaux (PFS) menées de 2013 à 2022. L’objectif principal est d’élargir la couverture du programme de protection sociale aux ménages les plus vulnérables tout en stimulant l’accès aux opportunités de revenus et en soutenant l’entrepreneuriat des jeunes urbains âgés de 18 à 35 ans. Les transferts monétaires visent à aider les bénéficiaires à accroître leur productivité et à faire face aux défis liés à des chocs tels que l’insécurité, les inondations, la sécheresse, et les déplacements massifs de population et de réfugiés. Les candidats ont jusqu’au 19 janvier pour soumettre leur candidature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi